• Cinéma
25 mai 2017

Prix SACD de la Semaine de la Critique 2017 à "Ava" de Léa Mysius

Gérard Krawczyk, réalisateur et membre de la commission cinéma de la SACD a remis ce soir à Cannes le Prix SACD de la Semaine de la Critique au film français Ava de Léa Mysius.

Comme chaque année la SACD réaffirme par ce prix, son soutien à la création et son attachement à révéler les premiers films de fiction d’auteurs venus du monde entier. Elle tient à mettre en lumière des univers, des regards et surtout défendre la diversité des cinémas et de la culture.

Grâce à son action culturelle financée par la copie privée, Jacques Fansten, président de la SACD et la commission cinéma composée de Bertrand Tavernier, président, Jean Becker, Gérard Krawczyk et Christine Laurent remettent ainsi chaque année un prix d’un montant de 5 000 euros récompensant l’auteur d’un premier ou second long métrage.

Un nouveau regard sur le monde récompensé

Née en 1989 à Bordeaux, la scénariste Léa Mysius réalise avec Ava son premier long métrage. Diplômée de la Fémis en scénario en 2014, elle a réalisé trois courts-métrages dont Cadavres exquis qui reçoit en 2013 le Prix SACD de la meilleure première œuvre de fiction au Festival de Clermont-Ferrand. Cette année, outre Ava, son premier long, elle est également présente au Festival pour avoir cosigné avec Julie Peyr et Arnaud Desplechin Les fantômes d’Ismaël qui a fait l’ouverture du 70ème Festival de Cannes.

Gérard Krawczyk, réalisateur et membre de la commission cinéma de la SACD : "Nous avions primé au Festival de Clermont-Ferrand son premier court-métrage. Souvent le passage au long peut se révéler décevant. Là il n’en est rien. Une histoire singulière, une jeune interprète merveilleuse, exceptionnelle, une mise en scène inventive, audacieuse, nous révèlent une cinéaste qui nous fait ouvrir grand nos yeux et dont nous attendons le prochain film avec impatience."

Séances de rattrapage :

Les précédents Lauréats du Prix SACD de la Semaine de la Critique

Davy Chou pour le film Diamond Island (Cambodge, 2016), César Acevedo pour le film La Tierra y la sombra (Colombie, 2015), Boris Lojkine pour le film Hope (France, 2014), Sébastien Pilote pour le film Le démantèlement (Canada, 2013), Meni Yaesh pour le film Les voisins de Dieu (Israël, 2012), Jeff Nichols pour le film Take Shelter (Etats-Unis, 2011), Caroline Strubbe pour le film Lost persons area (Belgique/Hongrie, 2009), Christophe Van Rompay pour le film Moscow, Belgium (Belgique, 2008).

Tout savoir sur la SACD au Festival de Cannes 2017 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous