A compter du 6 juillet, le Pôle Auteurs et la Maison des Auteurs de la SACD rouvrent une partie de leurs services, sur réservation et sous conditions. Pour toute autre question, privilégiez le formulaire de contact.
  • Animation
20 février 2020

Rapport Bergé : une préconisation forte pour l'animation

La SACD et le SPFA saluent la préconisation du Rapport Bergé de maintenir une offre d'animation forte sur les chaînes du service public

Aurore Bergé, députée des Yvelines, a remis lundi 17 février au Premier ministre son rapport sur « L’émancipation et l’inclusion des arts par la culture ».

Parmi les soixante propositions qu’elle formule « pour un ministère de la Culture au service des créateurs, arts et des droits humains », elle souhaite « pour garantir le plus large accès à des contenus de qualité, maintenir la diffusion linéaire des programmes d’animation sur les carrefours d’audience des enfants au sein de l’audiovisuel public ».

Elle rappelle à juste titre dans ce rapport que le plan « Très haut débit », lancé en 2013, ne sera pas achevé avant 2022 et que « les usages indiquent que la TNT constitue encore, pour 24% des foyers, le seul mode de réception de la télévision ». Elle note qu’il existe de fortes disparités régionales, la TNT équipant encore plus de 60% des foyers en Bretagne et en Normandie.

La SACD et le SPFA remercient vivement Aurore Bergé pour ces rappels utiles au moment où le projet de loi relatif à la communication audiovisuelle et à la souveraineté culturelle à l’ère numérique va être examiné par le Parlement.

Avec la fermeture de France 4 annoncée pour le 9 août 2020, France Télévisions va réduire son offre linéaire pour les enfants de 6 000 heures à 3 800 heures, soit une baisse de 35%. Au lieu de trouver leurs programmes sur une chaîne dédiée, les enfants devront passer d’une chaîne à l’autre en fonction des horaires, avec une offre considérablement appauvrie. Et pour nombre de carrefours d’audience des enfants, l’audiovisuel public ne sera plus présent (en semaine après 17h30 ou encore les samedis et dimanches après-midi) les poussant dans les bras des opérateurs privés, avec pour conséquence de les exposer à la publicité ou pour les familles qui souhaiteront l’éviter de devoir s’acquitter d’abonnements.

Pour garantir un égal accès au service public, tenir compte de la réalité des usages de tous les enfants, pour leur parler non comme à des clients ou des consommateurs mais pour les traiter en futurs citoyens, pour laisser le temps à Okoo la nouvelle plateforme de France Télévisions de s’imposer dans un paysage hautement concurrentiel, pour ne pas couper le lien entre France Télévisions et les enfants, le SPFA et la SACD appellent plus que jamais les parlementaires à adopter la mise en place d’un moratoire dans le cadre du débat à venir.

 

Contacts presse :

SACD : Agnès Mazet - ☎ 01 40 23 45 11 - ✉ agnes.mazet@sacd.fr

SPFA  : Stéphane Le Bars - ☎ 01 40 53 23 33  - ✉ s.lebars@spfa-france.fr

 

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous