• Culture
17 mai 2017

Françoise Nyssen nommée à la tête du ministère de la Culture

La France change de visage politique : après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République et la nomination d’Edouard Philippe à Matignon, le portefeuille du ministère de la Culture a été confié à Françoise Nyssen.

La SACD souhaite remercier Audrey Azoulay qui a su, durant les 15 mois passés, prendre des mesures positives en faveur de la création, obtenir un budget renforcé pour la culture et mener à son terme le projet de loi sur la création qui contient de réelles avancées pour les auteurs.

La SACD adresse à la nouvelle ministre, dont on connaît l'engagement en matière de diversité culturelle, tous ses vœux de succès et de réussite, dans les missions et objectifs qui lui ont été données et dans un contexte qui appelle un profond renouvellement de la politique en faveur de la culture, de l’audiovisuel et du cinéma.

Cet engagement pour la culture doit notamment se traduire par une action résolue en Europe, auprès de nos partenaires, pour faire avancer des dossiers majeurs parmi lesquels : l’instauration d’un droit à rémunération proportionnelle pour les auteurs ; la mise en œuvre d’une régulation du numérique qui permette d’associer les plateformes numériques au financement et à la diffusion de la création européenne et de moderniser leur statut et leur régime de responsabilité, hérité du siècle passé.

En France, les auteurs attendent également que des réformes soient poursuivies pour certaines et rapidement lancées pour d’autres afin de :

  • soutenir une politique culturelle ouverte renforçant l’éducation artistique et garantissant notamment aux femmes et aux minorités la place qui leur revient dans le monde culturel ;
  • refonder la politique audiovisuelle aujourd’hui à bout de souffle à l’heure du numérique et qui doit assurer une juste protection des auteurs et la transparence de leurs comptes ;
  • moderniser l’encadrement de la politique cinématographique qui, des jours interdits à la chronologie des médias, nécessite de larges évolutions
  • renforcer la diffusion des œuvres, notamment contemporaines et francophones, dans le spectacle vivant et lutter contre les oppositions stériles et anachroniques entre les théâtres publics et privés

Pour les auteurs de la SACD, la politique culturelle et audiovisuelle a besoin de continuité dans la promotion de la diversité culturelle, d’exigence dans la défense du droit des auteurs mais aussi d’un profond mouvement de renouvellement et de réformes. L’heure est à la refondation, la SACD est prête à y apporter sa contribution.

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous