• Musique
22 février 2018

Hommage à Didier Lockwood

Alain Sachs, administrateur SACD qui a mis en scène des spectacles de Didier Lockwood, salue la mémoire du compositeur et violoniste de jazz, disparu le 18 février dernier.

Mon Didier, deux jours après ton départ si fulgurant , je commence à comprendre peu à peu les raisons du profond désespoir dans lequel tu nous a tous plongés .Tu étais certes un musicien de génie, mais bien plus que ça, comme si la chose ne suffisait pas...  ta vision du monde goguenarde et joyeuse, ton souci permanent de la transmission, ton vorace appétit de tout et ton besoin incessant de partager ta science non plus. Tu étais tout simplement un ange ! Pas forcément toujours angélique mais bien mieux que ça. Juste venu sur terre pour célébrer la vie, les arts, et l’art de la vie. Chaque instant passé à tes côtés était un enchantement, une joie unique , un pur moment de grâce sans cesse renouvelé.

Les 3 spectacles que nous avons faits ensemble avec Caroline, David, Thomas, Dimitri et parfois même Mathilde, sous l’oreille toujours attentive et fraternelle de Franck et Jean-Philippe, sont une de mes plus grandes fiertés de créateur. Avec un vrai mystère à la clé. Quand avant chaque concert tu faisais simplement tes gammes, je n’arrivais jamais à comprendre comment tu pouvais sortir un son aussi sublime. Alors quand tu te mettais à jouer je te raconte pas ! Notre dialogue si essentiel et nourrissant ne s’arrêtera jamais. Et je sais qu’il en est de même pour beaucoup de ceux qui ont eu l’immense chance de te rencontrer. Merci mon ami. Et en ces jours si tristes et si insupportables à vivre grâce à toi encore et malgré tout, merci la vie.

Alain Sachs

photo : Didier Lockwood lors d'une rencontre SACD à Avignon le 9 juillet 2012 (crédit : LN Photographers/SACD)

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous

À voir aussi