• Election présidentielle
13 avril 2017

Demandez le programme !

Ce que les candidats à la présidentielle annoncent sur la culture.

Les programmes culture des 11 candidats à l’élection présidentielle 2017 :

Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière)

1) Lutter contre le chômage et les inégalités sociales qui freinent l’accès du monde du travail à la culture

2) Renforcer les moyens alloués à l’éducation

3) Libérer la culture des intérêts privés

4) Encourager toutes les initiatives en faveur de la culture, en développant les bibliothèques

 

François Asselineau (Union populaire républicaine)

1) Proteger le patrimoine en faciliter l’accès de tous

  • Augmenter substantiellement les budgets alloués à la sauvegarde des monuments historiques classés et inscrits ainsi que des œuvres d’art françaises
  • Améliorer l’offre du chèque culture pour en faciliter l’accès au plus grand nombre

2) Assurer l’accès égal pour tous à l’enseignement des sciences, des arts, des sports et stimuler la curiosité et le désir d’apprendre

  • Assurer financièrement pour chaque enfant la possibilité d’accéder aux lieux d’enseignement des arts et des sports
  • Mobiliser le service public de l’audiovisuel pour promouvoir la culture
  • Développer l’éducation populaire et favoriser la connaissance de l’histoire de France par la visite de monuments emblématiques pour les élèves des lycées et collèges

3) Promouvoir la culture comme moyen d’ouverture sur le monde

  • La France doit dénoncer la « mondialisation »  et favoriser l’ouverture à toutes les cultures du monde et sur un pied d’égalité.
  • Obligation sera faite aux grandes chaînes de télévision et stations de radio publiques (dont TF1 déprivatisée) de diffuser des informations et œuvres représentant les points de vue d'autres civilisations

4) Faire de la Francophonie une référence culturelle commune mondiale

5) Maintenir et approfondir l’exception culturelle française

 

Jacques Cheminade (Solidarité et progrès)

1) Accroitre le budget de la culture

Il vise à terme un budget proche de 2% du PIB

2) Aller vers un art populaire et savant

  • Incorporer la création artistique dans les programmes depuis la maternelle jusqu’à l’université
  • Mobiliser les conservatoires, les écoles de musique et les orchestres nationaux
  • Créer des brigades d’intervention artistiques

3) Aller vers un art et une science de proximité

  • Créer des musées de l’imaginaire dans toute la France
  • Ouvrir un palais de la découverte par région

4) L’audiovisuel pour redonner l’art et la science au peuple

  • Une gestion et une animation de France 5 pour en faire réellement la "chaîne des idées" et de la transmission d’une culture éducative exigeante
  • Bannir ou surtaxer tous les contenus diffusés avilissant la personne humaine

5) En soutien aux créateurs

  • Pérenniser le régime des intermittents du spectacle dans sa forme actuelle
  • Titulariser les précaires et les permittents de notre service public de la culture

6) Pour une coopération culturelle internationale

  • Arrêter la politique de fermeture des activités des Instituts et des Alliances françaises dans le monde
  • Etendre les actions innovantes en matière culturelle de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF)

 

Nicolas Dupont-Aignant (Debout La France)

1) Retrouver une ambition

  • Créer un grand ministère de la Culture englobant le patrimoine, le tourisme, le spectacle vivant, les arts, les lettres, le cinéma et la communication 
  • Consacrer 1% du budget de la nation à la culture

2) Sauvegarder et faire vivre notre patrimoine

  • Lancer un programme massif de numérisation du patrimoine français et procéder à sa mise en ligne sur un portail unique des données culturelles publiques numérisées 
  • Sanctuariser le dispositif Malraux d'exonération fiscale 
  • Créer un tirage de loto lors des Journées du patrimoine : le produit viendra accompagner les actions en faveur du patrimoine 

3) Permettre l’accès a la culture par l’enseignement

  • Eveiller les enfants à la connaissance du patrimoine national et à l’art dès l’école primaire 
  • Mettre en place un véritable enseignement d’histoire de l’art dans les collèges et les lycées, avec création d’un CAPES dans cette discipline 
  • Introduire un contingent de places allouées aux écoles, collèges et lycées dans les théâtres et salles de spectacles publics
  • Faire de l’enseignement artistique une priorité et favoriser l’intervention d’artistes dans le système éducatif en doublant le plafond d’heures prises en compte dans l’assurance chômage (110 heures contre 55 actuellement) 
  • Permettre à tous les élèves de primaire de préparer au moins une œuvre artistique (pièce de théâtre, concert, film, exposition photographique…)

4) Remettre nos institutions au service d’une culture de qualité

  • Instaurer la gratuité des musées le dimanche pour les Français et les résidents en France. 
  • Offrir un "ticket découverte culturelle" par an à tous les Français à partir de 16 ans
  • Mettre les services publics audiovisuels au service de la transmission de la culture avec des programmes ambitieux, exploitant les synergies avec les institutions culturelles françaises
  • Lancer un plan de sauvegarde des églises et des établissements culturels (salles de cinéma, musées…) en milieu rural

5) Soutenir le spectacle vivant

  • Développer le mécénat par le biais d’un assouplissement de la loi Aillagon
  • Conserver le régime de l’intermittence
  • Instaurer la transparence dans l’attribution des subventions et veiller au renouvellement des jurys

6) Elargir l’accès a la culture grâce au numérique

  • Abroger la loi Hadopi et assurer une juste rémunération des auteurs grâce au mécanisme d’une licence globale, prélevée sous la forme d’une contribution forfaitaire mensuelle sur chaque abonnement Internet
  • Créer une plateforme publique unique de diffusion des contenus culturels regroupant les contenus de l’audiovisuel public, de la BNF, des grands musées, etc.

 

François Fillon (Les Républicains)

1) Réduire la fracture culturelle

  • Conforter la place de l’éducation aux arts et à la culture dans les programmes d’enseignement en renforçant la place des enseignements culturels au sein de l’enseignement de l’histoire générale
  • Mettre en place un "plan musée" pour faire entrer les musées dans l’ère numérique
  • Lancer un Plan "patrimoine pour tous" 2 milliards d’euros sur 5 ans pour restaurer les monuments et objets d’art
  • Tous les établissements culturels nationaux devront développer des actions sur l’ensemble des territoires
  • Elargir les heures d’ouvertures des établissements culturels
  • Soutenir la préservation des librairies indépendantes
  • Adapter l’audiovisuel public au numérique

2) Soutenir la création française

  • Préserver la notion « d’exception culturelle à l’échelle européenne
  • Préserver le régime des intermittents en excluant toute forme d’emploi permanent
  • Obliger les spectacles subventionnés à faire un nombre minimum de représentations

3) Faire de nos atouts culturels un vecteur de développement et de rayonnement

  • Créer à Strasbourg un grand projet européen au service de l’identité européenne
  • S’appuyer sur nos compétences dans les industries de l’image pour faire rayonner la France et attirer des tournages sur notre territoire

 

Benoit Hamon (Parti Socialiste)

1) Porter une nouvelle loi anti-concentration pour les médias, créant un statut de média indépendant à but non lucratif et protégeant les sources des journalistes

2) Aller vers un service public de l’audiovisuel d’information et de la culture, à l’image de la diversité de la France, en soutien à la création, moteur de l’innovation citoyenne, du rayonnement de la France et indépendant des pouvoirs politique et commercial

3) Promouvoir le français comme langue en partage dans le monde, selon une démarche ouverte, et proposer la création d’un « Palais de la langue française »

4)Mettre en œuvre un statut de l’artiste pour ceux qui n’ont pas accès à l’intermittence

5) Défendre le droit d’auteur et soutenir de nouvelles formes de financement de la création des acteurs mondiaux du numérique

6) Soutenir l’entrepreneuriat culturel et l’export de la culture française pour trouver des modèles économiques pérennes novateurs et solidaires : jeu vidéo, design, métiers d’art, édition, librairies, galeries d’art

7) Porter l’effort public à 1% du PIB, en créant un ministère de la Culture, des Médias et du Temps libre, et en soutenant le réengagement des collectivités locales pour lutter contre les inégalités entre les territoires

8) Lancer un plan pour les Arts à l’école en inscrivant et en accompagnant tous les enfants de CP dans une bibliothèque, en développant les pratiques musicales collectives, l’éducation à l’image et en renforçant la présence des artistes dans les écoles, collèges et lycées

9) Créer une journée annuelle « RUE LIBRE POUR LA CULTURE » lors de laquelle les institutions et acteurs culturels proposeront de construire avec les habitants des programmations hors les murs

10)  Pour faire vivre au quotidien les droits culturels, la création de fabriques de culture, les projets dans l’espace public et les lieux de vie, la participation des artistes et des habitants

11) Développer un plan de mise en ligne des collections patrimoniales publiques

12) Encourager le développement des biens communs de la connaissance

13) Garantir la diversité culturelle sur les plateformes numériques

 

Jean Lassalle (Résistons !)

1) Mettre en relation les habitants dans les quartiers par des événements sur le modèle de la Fête de la Musique

2) Assurer un enseignement et une pratique des arts à l’école sur le temps périscolaire

3) Orienter le financement public de la culture, des médias, vers la création indépendante, plutôt que vers les activités des grands groupes

4) Ratifier la Charte européenne des langues régionales

5) Obliger les propriétaires d’œuvres d’art, exemptées d’ISF, de les présenter quelques jours par an au public

 

Marine Le Pen (Front National)

1) Renforcer le réseau des écoles et des lycées français dans le monde

Développer le mécénat populaire par la création d’une plate-forme numérique dédiée

2) Bâtir une loi de programmation du patrimoine pour permettre un meilleur soutien à l’entretien et à la préservation du patrimoine. Augmenter le budget alloué de 25 %

3) Lancer un grand plan national de création de filières (lycées, universités) des métiers d’art dans nos territoires et implanter un réseau de pépinières d’artistes sur tout le territoire

4) Restaurer une véritable éducation musicale généraliste dans les établissements scolaires

5) Réformer le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel avec la création de trois collèges : l’un composé des représentants de l’État, le deuxième de professionnels, le troisième de représentants de la société civile (associations de consommateurs, de téléspectateurs, etc.)

6) Remettre en ordre le statut d’intermittent du spectacle par la création d’une carte professionnelle afin de préserver ce régime tout en opérant un meilleur contrôle des structures qui en abusent

7) Supprimer Hadopi et ouvrir le chantier de la licence globale

 

Emmanuel Macron (En Marche)

1) Donner le goût de la culture

  • 100% des enfants auront accès aux actions d’éducation artistique et culturelle
  • Ouvrir les bibliothèques le soir et le dimanche
  • Créer un Pass Culture de 500 € pour tous les jeunes de 18 ans, cofinancé par les distributeurs et les grandes plateformes numériques, qui bénéficieront du dispositif

2) Réinventer la politique culturelle

  • Professionnaliser et ouvrir les nominations dans le secteur culturel afin qu’elles reflètent la diversité de la société
  • Maintenir l’effort financier de l’État en faveur de la culture, en contrepartie d’une exigence d’efficacité : toutes les politiques publiques en faveur de la culture seront évaluées
  • Regrouper les forces à l’international

3) Soutenir les artistes et la création

  • Favoriser la diffusion du spectacle vivant notamment en multipliant les spectacles coproduits et adapter le soutien au cinéma et à l’audiovisuel aux nouveaux formats
  • Pérenniser et adapter le statut d’intermittent du spectacle, qui est un outil au service de la politique culturelle
  • Investir dans les industries créatives et culturelles françaises en créant un fonds d’investissement dédié de 200 millions d’euros

4) Redonner du sens à l’idéal européen

  • Lancer un Erasmus des professionnels de la culture pour favoriser la circulation des artistes, des commissaires d’exposition et des conservateurs
  • Généraliser le Pass Culture au niveau européen
  • Créer les conditions de l’émergence d’un « Netflix européen » exposant le meilleur du cinéma et des séries européennes

5) Défendre un meilleur partage de la valeur, au profit des créateurs

  • Rétablir une concurrence équitable avec les grands acteurs numériques en matière fiscale et en matière d’obligations à l’égard de la création
  • Défendre les droits d’auteur, aider les artistes et les éditeurs de contenu européens par la négociation encadrée d’accords sur leur rémunération, étendre les droits voisins aux éditeurs de presse et renforcer l’action contre les sites pirates

6) Promouvoir un patrimoine vivant

Rénover et mieux valoriser le patrimoine grâce à une dotation dont l’utilisation sera conditionnée à des projets éducatifs, artistiques ou touristiques

7) Protéger l’indépendance éditoriale des médias d’information et conforter les médias de service public

  • Créer un nouveau statut de l’entreprise de presse pour garantir l’indépendance éditoriale et journalistique
  • Simplifier la réglementation audiovisuelle en matière de publicité, de financement et de diffusion, pour lever les freins à la croissance de la production et de la diffusion audiovisuelles et préparer le basculement numérique, tout en préservant la diversité culturelle
  • Renforcer le secteur public de l’audiovisuel pour qu’il réponde aux attentes de tous les Français et accélère sa transformation numérique, en concentrant les moyens sur des chaînes moins nombreuses mais pleinement dédiées à leur mission de service public
  • Rapprocher les sociétés audiovisuelles publiques pour une plus grande efficacité. Leurs conseils d’administration seront chargés de designer les dirigeants.

 

Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise)

1) Démocratiser la culture et ses pratiques, soutenir ceux qui la font vivre

  • Défendre l’exception et la diversité culturelle dans toutes les négociations internationales 
  • Pérenniser le régime des intermittents
  • Renouveau de l’éducation artistique à l’école
  • Supprimer la Hadopi et instaurer une cotisation universelle sur les abonnements internet, finançant la création et ouvrant droit en contrepartie au téléchargement non marchand

2) Passer à la Francophonie politique

  • Créer une académie et un Erasmus de la Francophonie
  • Renforcer les réseaux Alliance Francaise/ Institut français dans les pays non-francophones
  • Élaborer des diplômes communs entre pays francophones
  • Défendre l’usage du français dans l’UE
  • Renforcer les médias audiovisuels francophones

3) La révolution citoyenne dans les médias

  • Faire élire les présidents de France Télé et Radio France par le parlement
  • Adopter une loi anti concentration des médias
  • Créer un conseil national des médias à la place du CSA

 

Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste)

1) Mettre en place une législation anti-concentration pour interdire aux grands groupes capitalistes d’avoir une mainmise sur l’information

  • Définir un statut juridique pour les rédactions, avec un droit de regard, voire de véto, sur les décisions économiques et éditoriales de leurs médias
  • Remplacer le CSA par un organisme de supervision des médias (pas seulement audiovisuels), associant la représentation politique, les salariéEs des médias et leurs usagers, en charge notamment de la répartition des aides publiques à la presse
  • Instaurer un service public de l’information et de la culture afin de développer des médias publics pouvant résister à la concurrence des médias privés, et d’appuyer les médias associatifs et les médias à but non lucratif

2) Garantir l’accès aux œuvres comme l’accès à la formation artistique et aux pratiques créatives pour touTEs

  • Mettre en place un réseau culturel public de proximité pour promouvoir la création
  • Abroger la loi HADOPI
  • Refondre les droits d’auteur pour garantir des conditions de vie décentes

 

Photo utilisée en page d'accueil : © tumsasedgars / Fotolia

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous

À voir aussi