• Théâtre
21 janvier 2019

Tous les Théâtres en fête à la SACD

A l'occasion de sa soirée "Théâtres en fête" le 28 janvier 2019, la SACD accueillera les Prix Plaisir du Théâtre décernés à Alain Françon et Sebastian Galeota pour l'année 2018

Rendez-vous avec la création théâtrale française

Pour la douzième édition de sa soirée Théâtres en fête, la SACD accueille le lundi 28 janvier à 19h l’association Plaisir du Théâtre et son jury présidé par René de Obaldia de l’Académie française, composé d’écrivains, de critiques de théâtre et de comédiens anciens lauréats qui attribueront à cette occasion deux prix. Gilles Costaz remettra le Prix Plaisir du théâtre – Marcel-Nahmias 2018 au metteur en scène Alain Françon, et Armelle Héliot le Prix Jean-Jacques-Gautier 2018 au comédien, metteur en scène et chanteur argentin Sebastian Galeota.

Les lauréats de l’édition 2018

Le Prix « Marcel-Nahmias » décerné à un écrivain ou à un comédien de théâtre (pour l’ensemble de son œuvre ou de sa carrière) est remis cette année au metteur en scène ALAIN FRANÇON.

Né en 1945, le metteur en scène français Alain Françon fonde en 1971, le collectif « Théâtre Eclaté » à Annecy où il mettra notamment à l’honneur l’œuvre de Marivaux et Sade, Ibsen et Strindberg, O’Neill, Horváth et Brecht. Il y créera et y adaptera également de nombreux auteurs contemporains tels que Michel Vinaver, Enzo Cormann, Marie Redonnet, William Faulkner et Herculine Barbin. De 1989 à 1992, Alain Françon prend la direction du Théâtre du Huitième (Centre dramatique national de Lyon). Puis il devient en 1992 directeur du Centre dramatique national de Savoie pour une durée de quatre ans. Cette année marque également une rencontre décisive dans la carrière d’Alain Françon : celle avec le dramaturge Edward Bond dont il monte La Compagnie des Hommes, et obtient le Prix du syndicat de la critique en 1993. Par la suite, il crée Pièces de Guerre en 1994 au festival d’Avignon puis à Paris. Il inaugurera son parcours avec Tchekhov par la mise en scène de La Mouette en 1995.

Nommé directeur du Théâtre National de la Colline en 1996, Alain Françon restera fidèle aux auteurs qui avaient marqué ses débuts, mais puisera également son inspiration dans les œuvres d’Anton Tchekhov, Ibsen dont il avait déjà monté deux fois Hedda Gabler, Feydeau… À la fin de son mandat au Théâtre National de la Colline en 2010, Alain Françon a fondé sa compagnie « Le Théâtre des nuages de neige ». Il a créé notamment Extinction de Thomas Bernhard au Théâtre de la Madeleine, Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov à la Comédie Française, Fin de partie de Samuel Beckett au Théâtre de la Madeleine, La Trilogie de la villégiature de Goldoni à la Comédie Française, Oncle Vania d’Anton Tchekhov au Théâtre Nanterre Amandiers.

Nommé plusieurs fois pour le Molière du meilleur metteur en scène, celui-ci lui a été attribué pour Pièces de Guerre d’Edward Bond en 1995 et pour La Cerisaie en 2010. Récemment le public a pu apprécier en 2018 sa mise en scène de Un mois à la campagne de Tourgueniev au Théâtre Dejazet.

Le Prix « Jean-Jacques-Gautier», du nom du célèbre critique du Figaro, décerné depuis 1989 à une personnalité émergente du monde du théâtre, est attribué pour l’année 2018 à l’auteur et metteur en scène SEBASTIAN GALEOTA.

Né à Buenos Aires en 1977, Sebastian Galeota est à la fois danseur, acrobate, chanteur, comédien et metteur en scène. Formé très jeune à la danse et à l'acrobatie, il débute dans des cirques et dans des spectacles pour enfants, puis il fait ses études dans une des plus grandes écoles de comédie musicale du pays.  Il est engagé en 2000 dans la compagnie internationale de théâtre musical dirigée par Chet Walker, après une participation en 2004 au Jacob's Pillow Dance Festival, il arrive en France en 2005 où il intègre l'équipe de La Légende du Roi Lion puis en 2007, il danse et chante dans le spectacle Piaf je t'aime à l'Olympia et La Petite Sirène au Théâtre de Paris, mis en scène par Sébastien Savin. En 2008, il est engagé en tant que danseur et acrobate pour l'opéra Les Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach, mis en scène par Stéphan Druet et Julie Depardieu, assistés de Sophie Tellier. En 2009, il retrouve Buenos Aires où il joue dans Une visite inopportune de Copi, mis en scène par Stéphane Druet, avec qui il s’associe et crée Melocoton Productions. Co-fondateur en 2010, du festival Nuits d'été argentines à Paris, il joue dans de nombreuses comédies musicales dont Se dice de mi à Buenos Aire et à Paris, en 2014 The King and I et La Veuve joyeuse, suivront Evita, amour et gloire etc en 2016, Un jour un soldat en 2017 et Berlin Kabarett avec Marisa Berenson en 2018. Sebastian Galeota a reçu de nombreuses récompenses pour ses interprétations et ses chorégraphies.

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous