• Audiovisuel
12 octobre 2017

Financement de France Télévisions : un amendement positif

La SACD espère que l’examen du projet de loi de finances permettra de confirmer l'amendement abondant de 20 millions d’euros supplémentaires le financement de France Télévisions.

L’amendement adopté en Commission des finances de l’Assemblée nationale ce matin va permettre d’abonder de 20 millions d’€ supplémentaires le financement pour France Télévisions dans le Projet de Loi de Finances pour 2018.

L’engagement de Frédérique Dumas, rapporteure pour la Commission de la Culture, de Joël Giraud, rapporteur général du Budget, et de Marie-Ange Magne, rapporteure sur les crédits Médias de la Commission des finances, a été déterminant. Il a conduit les députés membres de la Commission des finances à préserver ainsi des ressources qui sont indispensables pour le financement de la création audiovisuelle et cinématographique.

La SACD espère que l’examen du projet de loi de finances en séance publique permettra de confirmer cette mesure. Elle invite donc les parlementaires et le gouvernement à soutenir cette démarche et ce renforcement des ressources du service public afin de conforter les engagements de France Télévisions à l’égard de la création.

Au-delà de l’adoption du budget pour 2018, le financement de l’audiovisuel public nécessite une réforme d’ampleur de la contribution à l’audiovisuel public. Déjà mise en œuvre dans plusieurs pays européens, la mise en place d’une contribution universelle, déconnectée de la possession d’un téléviseur, est indispensable pour ancrer le financement du service public dans un cadre juste et moderne. L’enjeu est clair : garantir que les sociétés du service public audiovisuel, France Télévisions, mais aussi Radio France et Arte, restent un pôle de stabilité et de rayonnement pour la création française.

Dès maintenant, les pouvoirs publics doivent s’engager dans cette réforme.

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous

À voir aussi