• Arts de la rue
09 juin 2017

Ecrire pour la rue : les lauréats 2017

Dispositif de résidences d'auteurs des arts de la rue initié par la SACD et le ministère de la Culture et de la Communication-DGCA, les projets lauréats ont été désignés par un jury de professionnels le 22 mai dernier.

Le jury était composé de Danielle Bellini, directrice des affaires culturelles et de l’Education populaire de Tremblay-en-France, Ema Drouin, auteure (Cie Second Groupe d’Intervention), Mark Etc, auteur (groupe ICI-MEME (Paris)), Virginie Foucault, directrice du Boulon, CNAR situé à Vieux Condé, Marie-Do Fréval, auteure (Cie Bouche-à-Bouche), Lara Goussebaïle, chargée de mission arts de la rue à la DGCA et Alain Neddam, inspecteur Théâtre DGCA, sous la présidence de Frédéric Fort, administrateur SACD délégué aux Arts de la rue, qui ne prenait pas part au vote.

Les lauréats 2017

  • A venir de Zelda Soussan du Laboratoire Urbain d’Interventions Temporaires, accueilli par la ville de Mulhouse
  • Danse avec ta mère d’Aurélie Tedo et Paule Vernin de la Compagnie La Tête ailleurs, accueilli par La Cave à théâtre à Colombes
  • Les égarements ordinaires de Zineb Benzekri, de l’Association Art Vivant / Collectif Random, accueilli par L’Atelline à Montpellier.
  • Parrêsia#2 de Jack Souvant du Collectif Bonheur Intérieur Brut, accueilli par La Lisière à Bruyères-le-Châtel.
  • Révész de Gabriella Cserhatti du GK Collective, accueilli par Animakt à Saulx-les-Chartreux.
  • Sensational Platz de Marjorie Caille de La Gare Franche / Association Cosmos Kolej, accueilli par La Gare Franche à Marseille.

Les femmes à l’honneur dans les arts de la rue

« 6 lauréat-e-s seront donc aidé-e-s cette année pour la mise en œuvre de leur chantier d’écriture. 1 auteur et cinq autrices ; ce qui prouve une fois de plus l’importante présence féminine dans notre répertoire ; soutenu-e-s par six structures dont l’implantation couvre quatre régions, et qui accompagneront les lauréats au cours de leur première année d’écriture. Parmi les lauréat-e-s, trois sont issu-e-s de la FAI-AR, la Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue. Ce qui est régulièrement le cas pour ce dispositif : la FAI-AR poursuivant un travail de défrichage de nouvelles formes, et de recherches de nouvelles écritures ; et la SACD et la DGCA ayant à cœur de soutenir les « jeunes auteur-rice-s ». Il est heureux de voir qu’à travers ce dispositif, la SACD et la DGCA s’inscrivent, dans la mesure de leurs moyens, à être une passerelle entre la Formation et la Création. Les trois autres n’en sont pas à leur première création, cette aide vise à les soutenir dans leur recherche qui place l’espace public au cœur de leur dramaturgie, et le public au centre de leur préoccupation d’auteur. Nous leur souhaitons de bâtir l’édifice auquel ils aspirent, et dont le dossier déposé à la commission était la première pierre. » Frédéric Fort

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous