Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Audiovisuel public , France Télévisions

Voir tous les tags

Vente de la régie publicitaire de France TV : 2 raisons de dire NON !

La SACD et la SCAM regrettent vivement l’ouverture d’une négociation exclusive entre France Télévisions et le consortium LOV-Publicis concernant la vente de la régie publicitaire de France Télévisions.

Cette vente est en effet critiquable à bien des égards.

Sur le plan économique et politique, elle constitue une aberration en l’absence de toute garantie apportée par les pouvoirs publics de la suppression totale de la publicité sur le service public. Alors que de nombreuses voix de parlementaires de la majorité s’élèvent pour souhaiter le maintien de la publicité en journée après 2011 et que le flou règne sur le financement du service public à long terme, il parait inenvisageable et inopportun d’engager la régie publicitaire dans la voie de la privatisation dans un contexte qui manque singulièrement de visibilité.

En cas de maintien de la publicité après 2010, alors cette vente s’apparenterait à un effet d’aubaine pour le consortium qui l’aurait racheté.

Sur le plan déontologique, la SACD et la SCAM estiment que le risque de conflit d’intérêts est loin d’être nul, les acquéreurs ayant déjà des positions établies dans la production audiovisuelle et dans l’achat d’espaces publicitaires.

Aussi, les auteurs ne peuvent se résoudre à ce qu’aucune garantie ne soit prise pour éviter une confusion des genres entre programmes et publicité.

Afin de garantir l’indépendance éditoriale et financière de France Télévisions, la SACD et la SCAM demandent donc une clarification de l’avenir financier du service public et la suspension immédiate de la procédure de vente de la régie publicitaire du service public.