Hommage

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Hommage

Voir tous les tags

Une place Gilles-Carle à Montréal

La ville de Montréal rend hommage au cinéaste québécois en nommant une « place Gilles-Carle »
Claude Brulé, son ami, nous en parle

NOTRE GAULOIS DU QUEBEC

Cher vieux Gilles, cher gars de Maniwaki la vieille ville indienne, non seulement tu as été et tu es un cinéaste universel, compagnon envié de jeunes femmes très douées et  très belles,  gourmand de la vie, de la vérité et de sa soeur l'illusion, non seulement tu as été (tu es) loyal comme un bûcheron, fidèle, épatant, libre, mais en plus tu as joué un rôle capital dans l'histoire de notre Société. Toutes émouvantes raisons d'applaudir à l'hommage du conseil municipal de Montréal.

Cher Gilles, notre amitié a vécu des années exceptionnelles : tu étais le premier président de la Sacd Canada, Jacques de Decker, que je salue, présidait la Sacd Belgique et moi rue Ballu. De rudes tempêtes menaçaient notre droit d'auteur, notre juste salaire, notre dignité.

Chez toi (avec Elisabeth Schlittler) et chez nous, tu t'es battu sur tous les plans avec brio, opiniâtreté. Il y avait en toi un air gaulois, totalement naturel, cocasse, sans cette arrogance qui nous fait tant de mal.

Cher Gilles le Grand, je vous embrasse, toi et ta merveilleuse Chloë Sainte Marie.

Claude Brulé