Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Disparition

Voir tous les tags

Un des pionniers et une des figures marquantes du cinéma québécois, Gilles Carle, vient de s'éteindre.

La SACD exprime sa tristesse après la disparition de Gilles Carle, grand cinéaste canadien et président d'honneur de la SACD Canada et tient à saluer sa mémoire et son oeuvre.

Par son indépendance d'esprit, son imaginaire extrêmement libre, son style truculent, sa modernité, il a été de ceux qui ont donné au cinéma québécois une dimension nationale et internationale. Ayant consacré sa vie à sa passion, le cinéma, Gilles Carle laisse derrière lui une oeuvre foisonnante, forte et originale.

Parmi la trentaine de longs métrages réalisés,certains ont fortement marqué les années 60 et 70 comme La Vraie Nature de Bernadette (en 1972), La Mort d'un bûcheron (en 1973) ou La Tête de Normande St-Onge (en 1976). Il réalise ses derniers longs-métrage de fiction aux cours des années 1990, puis la maladie le contraint à s'exprimer par des travaux plus solitaires comme l'écriture et la peinture.

Au titre de président de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques du Canada, Gilles Carle s'est toujours engagé pour la défense des auteurs et a mené une lutte acharnée contre la censure et pour la liberté de création.

Le cinéaste a été reconnu et distingué tout au long de sa carrière et a reçu plus de quarante distinctions nationales et internationales, dont le prix Albert-Tessier (1990), la plus haute distinction accordée par Québec dans le domaine des arts, la Palme d'Or du court métrage du Festival de Cannes 1989 (pour ONF 50 ans), des dizaines de Génies et de Canadian Film Awards.

En 1995, il a été fait, en France, chevalier de la Légion d'Honneur.

Les autorités canadiennes ont annoncé que des funérailles nationales seraient célébrées.

La SACD, sa société, tient à saluer l'un de ses grands auteurs et s'associe à la douleur de sa compagne, la chanteuse et comédienne Chloé Sainte-Marie qui l'a accompagné et soutenu avec acharnement dans son combat contre la maladie.