Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Soutien à l'écriture de fiction : la ministre concrétise des engagements très positifs

La SACD se réjouit des annonces faites ce jour par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, à l’occasion du festival Séries Séries de Fontainebleau, et qui concrétisent les engagements qu’elle avait pris en début d’année devant les professionnels pour renforcer le soutien à l’écriture et aux scénarrii de fiction française.

À la suite des discussions constructives qui se sont tenues entre la SACD, la Guilde des Scénaristes, le SPI et l’USPA, la ministre a procédé à un arbitrage qui ouvre la voie à la mise en place d’une mesure importante : le fléchage d’une partie des investissements des producteurs audiovisuels vers le financement de l’écriture des œuvres.

À partir de janvier 2015,  les producteurs audiovisuels devront consacrer obligatoirement 10% de leur compte de soutien, généré par la diffusion d’œuvres de fiction, auprès du CNC  au financement de l’écriture des œuvres, et en particulier à l’investissement dans les développements prospectifs (projets non conventionnés avec des chaînes de télévision).

Pour la SACD qui avait défendu l’adoption de cette mesure à l’automne dernier, comme le rapport Chevalier 3 ans plus tôt,  ce dispositif est une chance pour renforcer l'ambition commune en faveur du renouvellement de la fiction française.

Cette mesure vient d’ailleurs compléter l’accroissement déjà en œuvre de l’aide au concept au sein du fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle.

Dès à présent, au sein du fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle, le doublement, de 500.000 à 1 million d'€,  des sommes consacrées à l'aide au concept, qui soutient et accompagne les auteurs dans la phase de conception de leurs projets, est effectif. De la même manière, la revalorisation de 50 % du montant forfaitaire de l'aide au concept est actée. Désormais,  l’aide que les auteurs peuvent solliciter voit son montant être augmenté de 50% : elle passera de 5000€ à 7500€.

La SACD est également très satisfaite que l’amélioration et la revalorisation de cette aide au concept puisse bénéficier non seulement aux scénaristes de fiction mais également aux auteurs de l’animation.

Elle remercie vivement les pouvoirs publics, et en particulier Aurélie Filippetti et Frédérique Bredin, présidente du CNC, d’avoir soutenues avec force et pertinence une politique renforcée en faveur du soutien à l’écriture.

La SACD les encourage à poursuivre et à amplifier ce mouvement en réfléchissant, d’une part, à ouvrir l’accès au compte de soutien à l’industrie des programmes audiovisuels (COSIP) aux sociétés de développement et d’écriture qui en sont exclues aujourd’hui, et, d’autre part, à réformer le soutien à l’écriture dans l’animation qui n’a connu aucune évolution depuis 2004 et qui ne permet plus d’apporter un soutien suffisamment adapté et efficace à la création originale d’expression française.