Arts  de  la  rue

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Arts de la rue , Soutien

Voir tous les tags

Six projets lauréats pour l'édition 2016 d'Écrire pour la rue

Les projets sélectionnés pour bénéficier du dispositif de résidences d'auteurs des arts de la rue initié par la SACD et le Ministère de la Culture et de la Communication-DGCA ont été désignés le 18 mai dernier.

Le jury était composé de Danielle Bellini, Quentin Carrissimo-Bertola, Ema Drouin, Mark Etc, Virginie Foucault, Alexandre Ribeyrolles, sous la présidence de Frédéric Fort, administrateur SACD délégué aux Arts de la rue, qui ne prenait pas part au vote.

de gauche à droite en partant du haut : Frédéric Fort, Ema Drouin, Quentin Carrissimo-Bertola, Danielle Bellini, Virginie Foucault, Alain Neddam, Elena Dapporto, Mark Etc, Clémence Bouzitat, Alexandre Ribeyrolles.

Les lauréats 2016

  • Asile Club de Marlène Llop du Collectif Balle Perdue, accueilli par l’Usine, CNAR à Tournefeuille
  • Ekivoke de Benjamin Dubayle, Solène Briand, Claire Jouët-Pastré et Jérémie Halter de la Compagnie Micro Focus, accueilli par Animakt, lieu de fabrique à Saulx-les-Chartreux
  • The Hole de Berta Tarrago des Thérèses, accueilli par La Marelle, à la Friche de Marseille
  • Légendes urbaines de Leese Walker et Angélique Cormier du Tours Soundpainting Orchestra, accueilli par PoLau-Pôle des Arts urbains à Tours
  • Saisie de Anne-Christine Tinel de Humani Théâtre, accueilli par Le Sillon, scène conventionnée à Clermont l’Hérault
  • Trafic de Guillermina Celedon de la Compagnie Plateforme, accueilli par Les Ateliers Frappaz, CNAR à Villeurbanne

Jeunesse, diversité et vitalité

" Nous pouvons nous réjouir du palmarès 2016, à plusieurs titres.

Tout d’abord, nous réjouir que cette aide à l’écriture perdure dans un contexte économique assez épouvantable pour le spectacle vivant, et reste un levier essentiel pour la création.

Nous réjouir de voir la jeune création en force de propositions nouvelles, innovantes, voire impertinentes pour l’espace public, alors que le champ de diffusion se réduit comme peau de chagrin un peu plus chaque jour.

Nous réjouir de compter parmi les six lauréat-e-s : quatre autrices, un groupe de deux autrices et un collectif composé de deux autrices et deux auteurs.
Nous réjouir de constater que la grande majorité des lauréat-e-s a moins de trente ans.

Nous réjouir de soutenir cinq projets sur les six retenus, dont le/les auteur-rice-s n’ont jamais eu d’aide à l’écriture.

Nous réjouir, enfin, de la diversité des projets soutenus qui - du spectacle déambulatoire au soundpainting, en passant par la magie nouvelle et le théâtre de paysage - nous ouvre le champ du gigantesque panorama que représentent les Arts de la Rue.

Et nous prouvent, une fois de plus, leur étonnante vitalité."

Frédéric Fort

Plus d'informations sur les soutiens Arts de la rue