Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Numérisation

Voir tous les tags

Signature de l'accord cadre sur le financement de la numérisation des oeuvres cinématographiques : un accord historique et inédit


Cliquez ici pour agrandir l'image (176 Ko)

La SACD se réjouit de la signature ce jour à Cannes de l’accord cadre sur le financement de la numérisation des œuvres cinématographiques en présence de Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, d’Eric Besson, Ministre de l’Économie numérique et René Ricol, Commissaire général à l’investissement.

Elle souligne la portée historique et inédite de cet accord qui a réuni autour d’une démarche de soutien au patrimoine cinématographique français les grands détenteurs de catalogues (Gaumont, Pathé, StudioCanal, SNC, TF1, Europacorp et Studio 37) la Cinémathèque Française et la SACD. Affichant un objectif ambitieux, la SACD espère que cet accord permettra de soutenir financièrement la restauration et la numérisation de près de 2500 films de long métrage grâce à l’utilisation des fonds du Grand Emprunt.

La SACD, qui a donné l’impulsion à cette initiative commune, se félicite de l’engagement de tous les partenaires de cet accord, et en particulier celui des grands catalogues qui ont rejoint avec spontanéité et détermination une démarche conforme à l’intérêt général et qui sera utile à la mise en valeur du patrimoine cinématographique français. Appuyé par la SACD et les grandes sociétés du secteur, cet accord cadre a été négocié dans des termes qui permettent également aux détenteurs de catalogue de taille plus modestes de bénéficier pleinement de ce plan.

Elle remercie également les pouvoirs publics qui ont inscrit la préservation des œuvres cinématographiques françaises dans les priorités stratégiques du Grand Emprunt et qui développeront, via le CNC, une politique spécifique et complémentaire de numérisation des films muets et des courts-métrages. Cet engagement supplémentaire du CNC contribuera à ce qu’aucune œuvre cinématographique de notre patrimoine ne soit ni oubliée ni exclue.

Ce plan majeur de restauration, de conservation et de numérisation contribuera enfin à élargir l’offre de cinéma en vidéo à la demande et à compléter l’action positive de la HADOPI en enrichissant l’offre légale en ligne.

S’inscrivant dans le sillage de ce plan de numérisation d’œuvres cinématographiques, TF1 vision et Canal Play ont manifesté leur intérêt et leur intention de lancer une offre en vidéo à la demande consacrée aux films de patrimoine. Cela constitue à cet égard une nouvelle encourageante et positive qui devrait permettre d’assurer l’exploitation des films numérisés grâce au Grand Emprunt et de renforcer l’exposition du patrimoine cinématographique, souvent insuffisamment éditorialisé sur les plateformes de vidéo à la demande.

Téléchargez

Les dispositifs de numérisation d'œuvres cinématographiques patrimoniales :
par l'état (84 Ko)par le CNC (76 Ko)

 

L'accord cadre sur le financement des oeuvres cinématographiques (123 Ko)

Sur  la  photo...

de gauche à droite :

1er rang
Pascal Rogard, SACD
Costa Gavras, Cinémathèque Française
Frédérique Dumas, Studio 37
Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la communication
Eric Besson, Ministre en charge de l’Economie Numérique
Sidonie Dumas, Gaumont
René Ricol, Commissariat général à l’Investissement

2ème rang
Jérôme Seydoux, Pathé
Patrick Binet, TF1
Benoit Loutrel, Commissariat général à l’investissement
Thomas Valentin, M6
Antoine Gosset Grainville, Caisse des Dépôts
Eric Garandeau, CNC
Christophe Lambert, Europacorp