Festival  de  Cannes  2009

Rencontre à Cannes avec Manuel Alduy, Directeur du Cinéma du groupe Canal +

La SACD poursuit ses rencontres avec les grands partenaires du cinéma sur son stand à Cannes.

Reportage  Photos

Rencontre avec Manuel Alduy

Julien Attard / SACD

Ce vendredi 15 mai, les auteurs et réalisateurs ont pu dialoguer avec Manuel Alduy, Directeur du Cinéma du Groupe Canal constitué des chaînes Canal +, TPS et Ciné Cinéma.

Sur 600 projets qui leur ont été soumis en 2008, les chaînes du groupe ont préacheté 150 films, dont 126 pour Canal +, sur un total de 196 films d’initiative française.  Moins de 100 films ont obtenu en plus le soutien d’une chaîne hertzienne.

Aujourd’hui, les choix sont plus compliqués qu’il y a dix ans car le nombre de projets présentés a presque doublé alors que le nombre de films soutenus est assez stable (autour de 120 pour Canal+).

Les choix s’opèrent à deux niveaux : une équipe de 4 personnes qui classe les films et qui se réunit une fois par semaine en comité élargi, puis l’intervention des responsables éditoriaux de chaque chaîne pour envisager les diffusions possibles sur leurs chaînes respectives.  En ce moment Canal recherche des projets de comédie car l’an dernier 60% des projets soumis étaient des drames.

Canal soutient 35 à 40 premiers films par an.

Canal a une politique éditoriale définie par des rendez-vous fixes pour créer des habitudes de consommation pour les abonnés.  Un quart des abonnés sont chez Canal pour le cinéma et leur satisfaction est guidée par la diversité de l’offre.

La politique éditoriale des différentes chaînes du groupe est définie comme suit :

  • Canal + : des films récents, diffusés en exclusivité sur la chaîne premium ou sur ses déclinaisons.
  • Ciné Cinéma : chaînes de cinéma à thème, offre complémentaire à celle de Canal + et la plus affectée par le concurrence de la VOD.
  • TPS Star : offre complémentaire des deux autres, plus provinciale, plus populaire.

Canal doit investir 9% de son chiffre d’affaires en films tournés majoritairement en langue française.

Canal + est moins touchée par la crise que les chaînes privées hertziennes et prévoit un nombre d’abonnés stable en 2009.

La concurrence avec Orange est plutôt positive au niveau de la production car il y a beaucoup de projets chers et Canal ne peut les soutenir tous.  Canal reste néanmoins vigilent sur le respect du droit de la concurrence par ce nouvel entrant.