Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cinéma , Producteurs , Production

Voir tous les tags

Rapport de Michel Gomez sur la transparence de la filière cinématographique : un rapport constructif et utile

Photo de Michel GomezLa SACD se réjouit des perspectives tracées par le rapport sur « la relation entre le producteur et ses mandataires » rendu public aujourd’hui par Michel Gomez dans le cadre de la mission sur la transparence de la filière cinématographique qui lui a été confiée par le CNC.

De la même manière que le rapport Bonnell (rendu public en 2008 (477 Ko)) avait servi de base à l’accord interprofessionnel conclu entre auteurs et producteurs pour mettre fin à l’opacité des redditions de compte en décembre 2010, la SACD espère que les conclusions du rapport Gomez, justes et équilibrées, permettront de créer les conditions d’une négociation utile et fructueuse.

A cet égard, l’engagement pris par le CNC de faire de ce rapport le point de départ de la concertation professionnelle qui va s’engager constitue une nouvelle positive. En effet, l’état des lieux des pratiques contractuelles en vigueur entre les producteurs et les mandataires est précis et indiscutable. Par ailleurs, le rappel de la nécessité d’une transparence renforcée de l’économie des films et des relations entretenues par les producteurs avec les distributeurs est aussi évident que salutaire.

La SACD souhaite donc prendre toute sa part à cette négociation afin de contribuer à moderniser et améliorer les dispositifs d’aide à la distribution et à faciliter la conclusion d’un accord sur la transparence économique de la relation producteurs / distributeurs, dont dépend aussi la rémunération des auteurs.

Elle appelle également le CNC et les pouvoirs publics à poursuivre ce mouvement engagé, en concertation avec les professionnels, pour s’assurer de la transparence totale de l’économie du cinéma et favoriser ainsi une juste remontée de recettes en particulier vers les créateurs.