Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Formation , Formation professionnelle

Voir tous les tags

Rapport Butaud et Kancel sur la formation continue des auteurs

Des pistes ambitieuses vers la reconnaissance d'un droit indispensable pour les auteurs

La SACD a pris connaissance avec beaucoup d’intérêt du rapport préfigurant l’instauration d’un droit à la formation continue des auteurs remis en décembre dernier au Ministre de la Culture et de la Communication par les inspecteurs généraux Butaud et Kancel.

Elle se réjouit que les demandes réitérées effectuées auprès du Ministre de la Culture et de la Communication pour rendre public ce rapport aient enfin été entendues.

Avant de procéder à un examen plus approfondi des mesures proposées, la SACD estime que les orientations des inspecteurs généraux semblent aller dans le sens d’une réforme juste et équilibrée reposant sur des efforts partagés entre créateurs, producteurs et diffuseurs.

A terme, la mise en place d’un tel droit pourrait apporter une réponse aux besoins de formation continue de 30.000 à 40.000 auteurs, qu’ils soient scénaristes, photographes, graveurs, plasticiens, écrivains….

La SACD est d’autant plus satisfaite de la parution de ce rapport et des perspectives qu’il dégage qu’elle prend place dans un contexte très positif et porteur pour la formation continue. En effet, après l’accord signé avec France TV en mai dernier permettant la prise en charge de la formation continue des auteurs scénaristes par le service public dans le cadre de leurs obligations d’investissement dans la création, la SACD annonce la signature, en compagnie de la SCAM, de l’USPA, du SPI et du SPFA, d’un accord similaire avec Canal +.

La SACD attend désormais des pouvoirs publics qu’ils entament dans les meilleurs délais une large concertation auprès de l’ensemble des professionnels, et en particulier des auteurs, pour donner rapidement une traduction concrète à ce droit à la formation continue et à ce progrès social indéniable.