Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Fiction , Radio , Radio France

Voir tous les tags

Radio France : n'hypothéquons pas l'avenir de la fiction

Radio France vit aujourd’hui son quinzième jour de grève. Comme tous les auditeurs et les amoureux du service public, les auteurs de la SACD sont inquiets pour l’avenir de la radio publique.

Dans ces circonstances, et alors que le PDG de Radio France est reçu aujourd’hui par la ministre de la Culture et de la Communication, l’heure est évidemment et d’abord à la responsabilité. Tous les acteurs de cette crise, et notamment le Gouvernement et les dirigeants de Radio France, doivent prendre les décisions utiles pour sortir de l’impasse : une trajectoire financière qui permette à Radio France d'assurer son avenir ; la définition d’un projet stratégique qui fédère toutes les énergies du service public et garantisse un engagement fort dans la création radiophonique.

Si nous prenons position aujourd’hui, c’est parce que nous sommes attachés à ce que le service public de la radio puisse continuer à nous faire écouter la différence. C’est aussi parce que nous sommes convaincus que la stratégie de Radio France ne doit pas passer par un rétrécissement de ses missions de service public ni par un rabougrissement de son ambition en matière de création radiophonique. Aucune logique comptable ne pourrait le justifier. La fiction est une richesse, les succès des radios américaines le prouvent. Encore faut-il faire preuve d’audace et de créativité, et c’est bien dans cet esprit que travaillent aujourd’hui les auteurs.

Dans le paysage culturel français, Radio France compte, et c’est aussi là un élément clé de son identité, de sa spécificité et de sa force. Nul autre groupe radiophonique ne s’y substituera. Pour la fiction radiophonique, Radio France compte plus encore. Miser sur une ambition revue à la baisse irait à-rebours de l’histoire de Radio France et au détriment de son avenir et de ses publics.

Radio France a les outils, l’expérience, les compétences pour faire rayonner la création. Ses réalisations sont prestigieuses. De grands noms sont chaque année associés à ses créations de la même façon que de nouveaux talents émergents.

La fiction radiophonique est un genre auquel les auditeurs sont profondément attachés, des fictions qui s’adressent à tous les publics et explorent de nouvelles thématiques et de nouveaux formats. La fiction connaît d’ailleurs, grâce au numérique et aux podcasts, un engouement qui ne se dément pas. 

L’avenir du service public se dessine maintenant. Les discussions engagées entre Radio France et sa tutelle aborderont la redevance et les nécessaires économies de gestion et d’efforts. Mais, le service public, c’est avant tout une exigence de qualité, l’affirmation d’une identité propre, des programmes qui satisfont la curiosité et le goût pour la différence... Et une ambition, qui doit continuer à rimer avec création.