Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cannes , Cinéma , Festival , Festival cinéma , Prix

Voir tous les tags

Prix SACD de la Quinzaine des Réalisateurs - Lauréat de l’édition 2015 : TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE d’Arnaud Desplechin

Le prix SACD de la Quinzaine des Réalisateurs a été décerné par la commission cinéma de la SACD, au film Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin, scénario et dialogues d’Arnaud Desplechin et Julie Peyr.

Partenaire de la Quinzaine des Réalisateurs grâce à son action culturelle financée par la copie privée, la SACD récompense chaque année un long métrage francophone parmi la sélection en lui remettant un prix d’un montant de 4 000 euros. Révélateur d’auteurs tels Xavier Dolan, ou plus récemment Thomas Cailley, ce prix remis par la commission cinéma de la SACD composée de Bertrand Tavernier, président, Jean Becker, Laurent Heynemann et Jean Marboeuf célèbre le rôle essentiel des auteurs dans la création de films et met en lumière leur travail d’écriture.

Le prix SACD 2015 de la Quinzaine des réalisateurs a été décerné ce soir par la commission cinéma de la SACD, au film français d’Arnaud Desplechin Trois Souvenirs de ma jeunesse dont le scénario et les dialogues sont co-écrits avec Julie Peyr. La commission cinéma de la SACD présidée par Bertrand Tavernier « a choisi le film d’Arnaud Desplechin qui continue une œuvre lyrique, ample, souvent poignante, admirablement interprétée».

Arnaud Desplechin

Diplômé de l’Idhec en 1984, le réalisateur français Arnaud Desplechin débute comme directeur de la photographie avant de passer à la réalisation d’un moyen métrage, La Vie des morts sélectionné à Cannes à la Semaine de la critique en 1991. Il reçoit le prix Jean Vigo la même année. La Sentinelle son premier long métrage, est en 1992 en sélection officielle du Festival de Cannes. Avec ses films Comment je me suis disputé… (ma Vie sexuelle) en 1996, ou encore Esther Kahn (2000), il est érigé en chef de file de ce qu’on a parfois appelé la « nouvelle nouvelle vague ». Après le film Rois et reine, comédie tragique avec Mathieu Amalric et Emmanuelle Devos tourné en 2004, il reprend la caméra en 2007 pour son documentaire L'Aimée, puis en 2008 pour son film Un conte de Noël.
Il est de nouveau en compétition à Cannes avec Jimmy P. présenté lors du Festival de Cannes 2013 dans lequel il dirige Benicio del Toro et Mathieu Amalric, son acteur fétiche. Il reprend cette année le chemin de Cannes présenter à la Quinzaine des réalisateurs Trois souvenirs de ma jeunesse, préquel à l’histoire de Paul Dedalus, personnage principal de Comment je me suis disputé… (ma Vie sexuelle) et d’Un Conte de Noël. Il remet en scène son double de fiction pour évoquer sa jeunesse dans le nord.

Julie Peyr

Née en 1975, Julie Peyr, titulaire d’une maîtrise de philosophie, choisit de se consacrer à l’écriture. Lectrice et consultante pour Arte, Why Not Productions et Warner Bros France, elle travaille régulièrement depuis une dizaine d’années, comme scénariste de cinéma aux côtés d’Antony Cordier, Arnaud Desplechin, Roschdy Zem, Danielle Arbid, Renaud Fély…
Elle est également l’auteur d’un premier roman, Le corset, publié aux éditions Denoël en 2005.

Séances de rattrapage :
Samedi 23 mai à 19h30 au Théâtre Croisette, Quinzaine des Réalisateurs
En salles dès le mercredi 20 mai 2015

Les précédents lauréats du Prix SACD de la Quinzaine des Réalisateurs :
Thomas Cailley pour le film Les Combattants (France 2014), Guillaume Gallienne pour le film Les garçons et Guillaume, à table ! (France, 2013) et Serge Bozon avec une mention spéciale pour le film Tip Top (France 2013), Noémie Lvovsky pour le film Camille redouble (France, 2012), Bouli Lanners pour le film Les Géants (Belgique, 2011), Olivier Masset-Depasse pour le film Illégal (Belgique, 2010), Xavier Dolan pour le film J’ai tué ma mère (Québec, 2009), Claire Simon pour le film Les bureaux de Dieu (France, 2008).

Tout savoir sur  la SACD au festival de Cannes 2015

Reportage  Photos

Crédits LN Photographers