Cinéma

Pascal Rogard invite la ministre de la Culture et de la Communication à défendre la reprise des films diffusés sur les antennes du service public en télévision de rattrapage

Dans un courrier adressé à Aurélie Filippetti, le directeur général de la SACD relève que "rien ne justifie que France Télévisions ne puisse bénéficier d'une fenêtre permettant aux téléspectateurs de revoir les films durant quelques jours".

Alors que les négociations professionnelles engagées entre France Télévisions et les organisations professionnelles du cinéma n’ont toujours pas abouti, Pascal Rogard rappelle également que le cinéma ne peut rester à l’écart du nécessaire développement de l’offre numérique de France Télévisions : "Le risque est réellement de ringardiser le cinéma, d'en détourner le téléspectateur comme les diffuseurs."

Lire le courrier de Pascal Rogard (122 Ko)