Festival  d'Avignon

Programme
Ariane Ascaride / C
Mathieu Bertholet A
Christophe Fiat / D
Olivia Grandville / C
Foofwa d’Imobilité / D
Thomas Lebrun / B
Philippe Ménard / B
Agnès Sourdillon A

Parfois, le corps n’a pas de cœur

une commande à Thomas Lebrun

Chorégraphe : Thomas Lebrun
Interprète : Alexandre Bado

Extrait vidéo :

 

 

«Dans ce solo, je veux parler de cette jeunesse qui ne compte pas.
Celle qui se donne à corps perdu pour essayer d’exister.
Celle qui part de rien et qui veut arriver à quelque chose de mieux.
Celle qui est animée par le rêve.
Celle pour qui l’enjeu de la vie se confond avec l’enjeu de la scène.
Celle qui nous ravit par sa vitalité, qui nous fait sourire par sa naïveté passagère, qui nous charme par sa générosité vitale.

France / Brésil. Une fléchette de lucidité transperce un vieux poster avec palmiers. Un jeune carioca explose de rêve.  Un chassé-croisé frôle une jeunesse qui se donne à corps perdu. Chaussures bleues en suède. Des fulgurances physiques rythment le calme. 6h et 10 ans de décalage, et tant d’autres. »

En arrière plan, comme un décor aussi féérique que pesant… le Brésil :
Où le don du corps n’a pas la même valeur que chez nous.
Où la jeunesse n’a pas le même visage.
Où la réalité n’est pas la nôtre.

De la valeur du corps…