Festival  d'Avignon  2012

O

une commande à Laurent Chétouane

Conception et chorégraphie : Laurent Chétouane
Interprétation : Mikael Marklund

« Deleuze a toujours opposé à l’ego autocentré et limité, le concept clef de la « rencontre ». C’est en effet par la rencontre que s’opèrent les transformations et les métamorphoses. Ce travail est une rencontre avec Mikael Marklund autour d'un solo. Une réponse - certainement - à un autre solo autour du texte Paysage sous surveillance de Heiner Müller qui se termine avec ces mots effroyables: « Moi, la tempête gelée ». Point. Plus d'histoire car plus de temps qui coule. J'ai toujours trouvé cette sentence terrible pour toutes les générations venant après cette phrase. Mon travail, suite à la mise en scène de ce texte en 2007, a été de (re)trouver un vent possible. Une raison. Une ouverture par le mouvement à la recherche d'une tempête à définir - de l'histoire peut-être - qui reprendrait son cours, dans un dialogue avec le dehors, dans un jeu entre soi et soi : un courant d'air à suivre. Avec une belle inconnue : demain, à ne pas abandonner. » Laurent Chétouane

Extrait vidéo :