Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cinéma , Financement , Ministère de la Culture

Voir tous les tags

Nouvelle communication cinéma : les efforts d'Aurélie Filippetti en faveur de la diversité culturelle récompensés !

La SACD prend acte de l’adoption par la Commission européenne de la nouvelle communication cinéma qui déterminera pour l’avenir les critères de validité des aides nationales en faveur de l’audiovisuel et du cinéma aux règles de la concurrence et des aides d’Etats européennes.

La SACD se réjouit que la France soit parvenue à obtenir des avancées positives permettant de sauvegarder le régime actuel d’aides au cinéma. Elle remercie à cet égard tout particulièrement Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, des efforts qu’elle a engagés à cet effet, avec le soutien de Frédérique Bredin, présidente du CNC, et du dialogue constructif et fructueux qu’elle a pu nouer avec les commissaires européens Joaquin Almunia, Androulla Vassiliou et Michel Barnier. 

Ces derniers mois, la SACD s’était vivement inquiétée des projets de la Commission européenne qui visaient à  remettre en cause les liens entre les aides publiques et le territoire de l’autorité publique qui les octroie.  Or, les risques semblent avoir été limités avec la dernière mouture du texte qui permettra de maintenir, notamment pour la France, une obligation de territorialisation des dépenses de production sur son territoire à un niveau élevé.

Toutefois, la SACD regrette que la réforme de cette Communication Cinéma ait malheureusement montrée une fois encore à quel point la Commission européenne restait aujourd’hui largement sourde au soutien à la diversité culturelle.

Après l’échec de la Commission à faire des biens et services culturels une monnaie d’échange avec les États-Unis lors des futures négociations commerciales, le bilan que laissera son président, José Manuel Barroso, ne sera pas brillant.

La SACD souhaite que l’élection d’un nouveau Parlement européen en mai prochain et la nomination d’une nouvelle Commission permettent de tourner la page de ces errements et de ces malentendus. Elle appelle à cet égard à une relation refondée avec une Europe qui doit être le garant d’une ambition culturelle forte. La démarche annoncée par la ministre d’un grand forum consacré les 11 et 12 avril prochain à l’Europe et la culture pourrait nourrir les initiatives en ce sens.

La SACD souligne enfin que cette nouvelle approche de la culture par la Commission s’avère d’autant plus importante à l’heure où il est nécessaire de moderniser la fiscalité culturelle et d’intégrer les nouveaux acteurs de l’Internet dans le financement et l’exposition de l’audiovisuel et du cinéma européens.