Copie  privée

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Copie privée , SAA

Voir tous les tags

"Ne nous laissons pas abuser"

Dans un billet publié sur le blog de la Société des Auteurs Audiovisuels, Janine Lorente, présidente de la SAA, interpelle le directeur général de DigitalEurope sur le dossier de la copie privée.

Dans son billet publié en anglais et intitulé "Copie privée : raison et sentiments ?", la présidente de la SAA et directrice générale adjointe de la SACD répond à une tribune publiée par John Higgins, dans laquelle le directeur général de DigitalEurope, fédération européenne des industriels de l'information, des communications et de la technologie d'électronique grand public,se propose de trouver des alternatives à la copie privée.

"Leur créativité à trouver des moyens d'éviter de payer est sans limite, relève Janine Lorente. Ils proposent toute une série de contributeurs possibles autres qu'eux-mêmes : les budgets des gouvernements, des loteries nationales, une redevance à faire payer aux diffuseurs, un fonds alimenté par l'Union européenne... Pas un mot sur les profits qu'ils tirent de la vente de produits dont la valeur provient largement de leur capacité à copier et stocker des œuvres."

Janine Lorente revient sur la décision du gouvernement espagnol de renoncer à la copie privée et de débloquer en remplacement 5 M€ sur son budget, décision favorable aux industriels. "Quelles répercussions pensez-vous que cette décision ait eu sur le prix de vente de leurs produits maintenant que, sur ce marché, ils ne payent plus pour la copie privée ? Aucune." La SAA, explique-t-elle, travaille sur une plainte auprès de la Commission contre le gouvernement espagnol. »

Janine Lorente reproche enfin aux industriels de l'information, des communications et de la technologie d'électronique grand public, de n'avoir pas respecté le processus de médiation avec les ayants droit organisé par le Commissaire européen Michel Barnier. "Ne nous laissons pas abuser", prévient-elle, chiffres à l'appui : les revenus des membres de DigitalEurope s'élèvent à 1000 milliards d'euros quand la copie privée ne représente que 0,06 % de cette somme avec 648 M€. 


Lire l'intégralité du billet de Janine Lorente sur le blog de la SAA