Audiovisuel

Manuel Valls favorable à une modernisation de la relation producteur-diffuseur

Dans un courrier, le Premier ministre réagit face aux inquiétudes exprimées par la SACD après la prise de contrôle par TF1 du groupe de production Newen.

Dans une lettre du 2 novembre à Manuel Valls, Pascal Rogard, le directeur général de la SACD, soulignait les menaces qu'une telle opération faisait craindre sur l'avenir de France Télévisions : "La consolidation de la production audiovisuelle ne doit pas aboutir à fragiliser un service public dont chacun sait qu'il reste le premier financeur de la création française et dont l'utilisation des deniers publics et de la contribution à l'audiovisuel public se doit d'être exemplaire." Or notait-il, "l'encadrement des relations entre producteurs et diffuseurs vient de témoigner de son obsolescence et de son inadaptation".

Dans sa réponse datée du 8 décembre, le Premier ministre explique avoir transmis ces remarques à la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin. "Soyez assuré, écrit-il, de la volonté du Gouvernement de moderniser les règles qui régissent les relations entre producteurs et diffuseurs et de réaffirmer, dans ce contexte, la spécificité du service public audiovisuel."

Lire la lettre de Pascal Rogard (129 Ko)

Lire la réponse de Manuel Valls (45 Ko)