Avignon  2016

Les rendez-vous du Conservatoire du Grand Avignon

du 9 au 21 juillet 2016

Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon
1-3, rue du Général Leclerc (à côté des Halles)

Une nouvelle fois, la SACD s’associe au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon et vous invite à partager des moments de réflexion et d’échanges autour de la création, la formation, la promotion et la transmission du spectacle vivant.

Une permanence SACD

Du 9 au 21 juillet, la SACD tient une permanence d’accueil et d’information pour les auteurs et les professionnels du spectacle vivant. Tous les jours (sauf les 10, 14 et 17 juillet) de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, dans le Hall d’entrée du Conservatoire.

Des rencontres avec des créateurs

  • Lundi 11 juillet / 16h-17h30 / Auditorium Mozart
    Un, nous - Rencontre avec Thierry THIEÛ NIANG
    Guidée par Laure Adler, une rencontre avec le chorégraphe, son parcours, sa famille artistique, sa pluridisciplinarité, son engagement, sa sensibilité à l’art et surtout aux êtres.
    Thierry Thieû Niang est présent au Festival d’Avignon avec trois créations dont Au coeur, une création soutenue par la SACD dans le cadre de son action en faveur de l’éducation artistique.

Voir le reportage photos


  • Mercredi 13 juillet / 10h–11h15 / Auditorium Mozart
    Thierry DEBROUX et Jean-Marie PIEMME - Conversation autour des fantômes du passé
    De la petite à la grande histoire, ces deux grands auteurs belges convoquent des fantômes du passé. Dans Kennedy de Thierry Debroux, mis en scène par Ladislas Chollat (Théâtre du Chêne Noir), nous entrons dans les coulisses de la soirée du 19 mai 1962, celle de l’"Happy birthday Mister President" susurré par Marylin Monroe.
    Dans J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin mis en scène par Virginie Thirion et adapté de l’autobiographie Spoutnik de Jean-Marie Piemme (Théâtre des Doms), c’est l’évocation d’une jeunesse au «pays des usines» qui s’esquisse à travers les mots, les odeurs, les images et les bruits.
    Une rencontre proposée par la SACD Belgique, animée par l’auteur, dramaturge et critique littéraire Jacques De Decker, secrétaire perpétuel de l’Académie Royale de Belgique.
  • Mercredi 13 juillet / 11h30-12h45 / Auditorium Mozart
    Rencontre avec Eric-Emmanuel SCHMITT - Quand l'auteur incarne son personnage sur scène
    Éric-Emmanuel Schmitt
    est à Avignon cet été, non seulement à travers six de ses textes qui y sont représentés mais aussi sur scène pour interpréter chaque jour Monsieur Ibrahim dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. Le héros de ce texte essentiel, Monsieur Ibrahim nous manquait avec sa sagesse souriante inspirée du soufisme, ainsi que Momo, ce garçon qui manifeste la première et essentielle forme de la tolérance, la curiosité.
    Une rencontre proposée par la SACD Belgique, animée Jacques De Decker.

Voir le reportage photos

 

  • Jeudi 21 juillet / 15h-17h / Auditorium Mozart
    Dans la peau de Thomas JOLLY : théâtre à tous les étages !

    À partir de questions sur son processus de création, ses actions ancrées dans la société d’aujourd’hui, cette rencontre est l’occasion d’évoquer le parcours, les trajectoires suivies par Thomas Jolly, ainsi que son rapport au jeu, à la mise en scène, à la pédagogie.
    Thomas Jolly est présent au Festival d’Avignon avec Le ciel, la nuit et la pierre glorieuse – chroniques du Festival d’Avignon de 1947 à… 2086, une création soutenue par la SACD et Le radeau de la méduse.
    Une rencontre animée par Sophie Proust, maître de conférences en arts de la scène, Université de Lille/CEAC

Voir le reportage photos

 

Et aussi : Les Intrépides, samedi 16 mardi 19 juillet à 11h30 (en savoir plus)

 

Des débats

  • Mardi 12 juillet /15h30–17h30 / Auditorium Mozart 
    L’image de la femme dans le théâtre contemporain

    Racine en faisait de grandes héroïnes, Marivaux de grandes amoureuses, Feydeau des courtisanes ou des fofolles. À la ville, le rôle des femmes a peu à peu changé... Mais à la scène ? Quelle place leur accordent donc les auteurs et autrices d'aujourd'hui ?
    Animé par Alain Sachs, metteur en scène, vice-président théâtre de la SACD.
    Avec : Louise Doutreligne, Victor Haïm, Jean-Benoît Patricot, Carole Thibaut, Matei Visniec, auteurs.

Voir le reportage photos

 

  • Mercredi 13 juillet / 16h-18h30 / Auditorium Mozart
    Quand l'auteur arrive en classe... Emulation, inspiration, transformation, friction, discussion, re-création... révolution ?
    Comment l'intervention d'un auteur en classe influence son écriture, transforme la pédagogie de l'enseignant, la prise de parole en groupe et la représentation que chacun a des autres ? Un débat proposé par la SACD, l’ANRAT et Postures.
    Avec : Dominique Richard, Estelle Savasta, Sébastien Joanniez, Catherine Anne, auteurs, Patrick Laudet, Inspecteur général de l’Éducation Nationale lettres et théâtre.

 

  • Vendredi 15 13 juillet / 16h-17h30 / Auditorium Mozart
    Le spectacle vivant : toujours vivant demain ?

    La liberté de création vient d’être reconnue dans la loi. Il n’en reste pas moins que cette liberté ne peut exister et s’épanouir sans des garanties fortes sur : le maintien de financements ambitieux de la part de l’État et des collectivités locales; le respect de l’indépendance artistique; la consolidation de la marge artistique dans les établissements ; le soutien aux créateurs; un effort en faveur de la parité et de l’égalité des chances. Ces conditions sont-elles réunies ?
    Animé par Pascal Rogard, directeur général de la SACD.
    Avec : Patrick Bloche, président de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, Romaric Daurier, président délégué du SYNDEAC et directeur de la scène nationale Le Phénix à Valenciennes, Régine Hatchondo, directrice générale de la création artistique au ministère de la Culture, Carole Thibaut, directrice du Centre Dramatique National de Montluçon, Raymond Yana, président d’Avignon Festival & Compagnies, Jean-Marc Roubaud, président de la Communauté d’agglomération du Grand Avignon.

Lire le compte-rendu et voir le reportage photos

« Il faut arrêter de dire que l’on ne peut rien faire »Et aussi : Le débat Quelle place pour les écritures musicales aujourd'hui, dimanche 10 juillet à 10h à la Chartreuse-CNES de Villeneuve-Lez-Avignon (en savoir plus)

Des lectures, des interventions et des présentations

  • Lundi 11 juillet / 11h / Salle Blin
    RENCONTRE
    Across Rebotier
    Une traversée express de l'écriture de Jacques Rebotier par Gilles Privat et l'auteur, en ouverture de la résidence avec sa compagnie voQue au Conservatoire du Grand Avignon.
    Imaginé par le Conservatoire du Grand Avignon.
  • Mardi 12 juillet / 10h-13h / Auditorium Mozart
    RENCONTRE
    Première approche
    Trois metteurs en scène, Anne Bouvier, Tristan Petitgirard et Jean-Luc Paliès, choisissent trois titres de pièces dans le Catalogue des Écrivains Associés du Théâtre. Ceux-ci leur fournissent les textes complets. Ils en choisissent alors un seul. Les Actrices et Acteurs de France Associés proposent cinq interprètes disponibles sur Avignon. Chaque metteur en scène a une heure devant le public pour mettre en jeu.
    Une rencontre proposée par les EAT, le SNMS, l’AAFA, avec le soutien de la SACD.
  • Mardi 12 juillet / 14h / Auditorium Mozart
    PROJECTION-RENCONTRE
    Rebotier : l'hétérodidacte
    Chaillot, CNSMDP, Berlin, le Louvre, Grenoble. De théâtres en salles de concert, le réalisateur Olivier Pascal a suivi pendant un an le travail de théâtre et de musique de Jacques Rebotier.
  • Vendredi 15 juillet / 14h-16h / Salle Blin
    DÉBAT
    L'Opposante de Lydie Parisse. Vies réelles, vies fictives. Sur les pas de Lagarce.
    Faut-il voir dans L'Opposante de l'auteur-metteur en scène Lydie Parisse un héritage du théâtre de Jean-Luc Lagarce sur lequel elle a publié un essai ? Comment penser les frontières entre fiction et réalité ? Comment l'écriture se nourrit-elle du réel ?
    Avec : François Berreur (metteur en scène, acteur, éditeur), Mathilde de la Bardonnie (journaliste), Beatrice Jongy-Guéna (universitaire), Pascal Jourdana (journaliste et directeur artistique de La Marelle), Jean-Charles Mouveaux (metteur en scène), Lydie Parisse (écrivain dramatique, metteur en scène, universitaire), Florence Vinas-Thérond (universitaire).
    Débat organisé par le Conservatoire du Grand Avignon.
  • Samedi 16 juillet / 15h-18h / Salle Jolivet
    LECTURE-PERFORMANCE
    Les dix ans de Collidram
    Le prix Collidram est un prix national qui s’adresse aux élèves de collèges, de la 6ème à la 3ème.  Relayé par les Délégations Académiques à l’éducation Artistique et à l’Action Culturelle (DAAC) des rectorats, ce prix propose de faire découvrir aux élèves quatre pièces choisies par les  éditeurs de théâtre dans une sélection  de pièces publiées dans l’année, pas nécessairement dans une collection jeunesse. Six interventions dans les classes ont lieu de novembre à juin et la pièce lauréate est choisie à la SACD au cours d’une rencontre plénière réunissant des représentants de tous les collèges participants. Pour les dix ans, une lecture d’extraits des textes lauréats du Prix Collidram est organisée et accompagnée par une rencontre avec les auteurs.
    Avec Pascale Grillandini et Anne Marenco (Postures), Delphine Crubézy, comédienne.
    Imaginé par la SACD et Postures.

Des rencontres partenaires

  • Samedi 16 juillet / 17h30 / Cour du Conservatoire
    RENCONTRE-DÉBAT
    Écrire sous la contrainte
    Proposé par Binôme.
    À l’occasion de son édition #7, Binôme propose une rencontre autour du thème « Écrire sous la contrainte » qui est au cœur même du principe de ces rencontres entre un auteur et un scientifique.
    Animée par la journaliste Gwénola David, cette rencontre réunit les auteurs Gustave Akakpo, Alexandra Badea, Simon Grangeat, Pauline Peyrade, Emmanuel Bourdieu, Daniel Danis et Virginie Thirion qui tous un jour se sont prêtés au jeu.
  • Mercredi 20 juillet / 16h / Salle Gabily
    RENCONTRE-DÉBAT
    Accompagnement des équipes émergentes : rôle et responsabilité des lieux artistiques proposée par le Festival Impatience
    Rendre visible, soutenir, aider, développer… Quels moyens les lieux peuvent-ils mettre en œuvre au service de la jeune création théâtrale ? La SACD accueille au Conservatoire  cette rencontre débat organisée par le Festival Impatience.
    Soutenu par la SACD, le Festival Impatience a été fondé à l’initiative d’Olivier Py et Agnès Troly à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, avec le soutien de Télérama puis porté par le CentQuatre-Paris. Instantané de la création théâtrale, le festival propose de découvrir les auteurs émergents et plonger dans l’imaginaire des compagnies.
    À l’occasion de sa 8ème édition, Impatience est à Avignon, la compagnie Man Haast lauréate du Prix Impatience 2016 pour son projet Lotissement est accueillie par le Festival d’Avignon pour jouer devant le public au Gymnase du lycée Saint-Joseph le 22 juillet à 18h et les 23 et 24 juillet à 15h.
    Avec : Tommy Milliot, le Raoul Collectif, Guillaume Barbot, Caroline Marcilhac, Pascal Keiser, Jean-Joël Le Chapelain, Yvan Godard, Julie Bordez.

ET TOUJOURS !  
La SACD et le Conservatoire mettent la salle des lectures à la disposition des auteurs.