Création  et  internet

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : contrefaçon numérique

Voir tous les tags

Les cinéastes américains soutiennent le projet de loi Création et internet

La Guilde américaine des réalisateurs, présidée par Michael Apted et Steven Soderbergh, apporte son soutien aux créateurs français en signant une résolution contre le téléchargement illégal.

Considérant que la réalisation d’un film reste notre mode d’expression culturelle populaire le plus élevé et que notre travail a la capacité de transcender langues et cultures ; et que

Le droit à la propriété intellectuelle et la protection de ceux qui la créent sont si fondamentaux que c’est l’unique “droit” spécifiquement inscrit dans la Constitution des Etats-Unis par les Pères Fondateurs ;

Avec l’avènement d’Internet, le piratage en ligne a permis, par un simple clic, de télécharger ou de mettre à disposition un film ou une émission de télévision dans son intégralité ;

Alors qu’Internet, qui évolue chaque jour en ampleur et en rapidité, outil prometteur et plein de potentiel, augmente également le champ de notre bataille dans la mesure où les frontières géographiques ne sont plus un frein et que ceux qui utilisent illégalement les contenus peuvent opérer en toute impunité ;

Pour nos membres, cette crise représente un énorme enjeu, car leurs revenus et leurs oeuvres originales sont mis en péril, aujourd’hui comme à l’avenir ;

Nous pensons que les voix des générations futures de cinéastes ou autres artistes peuvent être étouffées si le piratage leur enlève la possibilité d’en vivre;

La lutte qu’engagent les Etats-Unis à l’encontre de ceux qui pensent qu’une oeuvre culturelle ne mérite pas d’être protégée et qui manquent de respect à son auteur, est identique à la bataille que doivent mener les cinéastes du monde entier ;

Les réalisateurs, compositeurs de musique et artistes français, en première ligne dans ce combat, sont en ce moment même au coeur d’un important débat visant à définir une « riposte graduée » qui déterminera, grâce à des moyens raisonnables et non litigieux, que tout téléchargement illicite est susceptible de répercussions ;

Une action rapide, unifiée et internationale nous donnerait l’opportunité d’influencer l’avenir numérique au bénéfice à la fois des artistes cinématographiques et des consommateurs ;

Comme nos collègues français, nous croyons que nul ne peut vraiment louer et respecter l’idée de liberté sans reconnaître qu’il n’y a pas de plus grande liberté que celle de créer.

Dés lors, le conseil d’administration national de la Directors Guild of America exprime aujourd’hui sa solidarité et son soutien à ses collègues en France dans leurs efforts pour gagner l’adoption de la loi
« Création et Internet ».

Nous nous joignons entièrement à votre combat pour protéger vos intérêts artistiques et économiques, aujourd’hui et pour demain, et nous nous engageons à travailler à vos côtés dans ce but.

President
Michael Apted

National Vice-President
Steven Soderbergh

Secretary-Treasurer
Gilbert Cates

National Executive Director
Jay D. Roth