Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cannes , Cinéma , Prix

Voir tous les tags

Les Prix SACD à Cannes

Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique, Prix du scénario

Chaque année, la SACD décerne des Prix pour récompenser les auteurs de films souvent singuliers qui font émerger de nouvelles écritures et des cinématographies prometteuses.

Prix du scénario de la compétition officielle au Festival de Cannes

Ce prix, créé à l’initiative de la SACD en 1994, a été décerné lors du Palmarès  dimanche 23 mai à Lee Chang-dong pour son film Poetry

Prix SACD Quinzaine des Réalisateurs 2010

Décerné à Olivier Masset-Depasse pour ILLEGAL / scénario et réalisation
Ce prix, d’un montant de 4.000 euros, récompense l’auteur d’un long métrage francophone.

Illégal aborde avec force un des problèmes majeurs de notre époque, celui des immigrés clandestins qui vivent et travaillent dans nos pays. La caméra d’Olivier Masset-Depasse cerne au plus près la détresse de ses personnages avec une grâce redoutable, dignité, humanité, sans manichéisme ni complaisance, face à des situations indignes et dégradantes.
A souligner l’interprétation exceptionnelle, puissante d’Anne Coesens, qui habite cette « illégale », autant dans la force des dialogues que dans la profondeur des silences. Comme d’ailleurs tous les acteurs de ce film.
Voir la fiche du film
Séances de rattrapage :

  • Illégal le 22 mai à 19h30 au Théâtre Croisette (projection du film primé SACD)
  • Illégal le 30 mai 2010 à 16h30 au  Forum des images

Quinzaine  des  réalisateurs

Reportage photos

Crédits Julien Attard / SACD

 

Prix SACD Semaine de la Critique 2010

Attribué à Phan Dang Di pour BI, DUNG SO ! / scénario et réalisation
Production Vietnam, France, Allemagne.
Ce prix d’un montant de 4.000 euros récompensant l’auteur d’un premier long métrage international.

D’une grande sensualité, ce film explore les rapports hommes femmes de la société Vietnamienne d’aujourd’hui avec un regard tranchant et poétique. Ce film sans compassion, lucide est empreint d’une singularité frappante. La qualité de sa lumière et de sa mise en scène lui confèrent la poésie du regard de l’enfant qui traverse les vies, les amours et les tourments des adultes qui l’entourent.
On assiste ici à l’émergence d’un auteur majeur.
Voir la fiche du film
Séances de rattrapage :

  • Bi, Dung So ! le 21 mai  à 20h et 22h30 à l’espace Miramar / Cannes
  • Bi, Dung So ! le 6 juin 2010 à 21h30 à la Cinémathèque de Paris

Semaine  de  la  Critique

Reportage photos

Crédits Julien Attard / SACD

 

Les commissions d’attribution des Prix SACD étaient composées des auteurs :
Jacques Fansten, président de la SACD France, Bertrand Tavernier, président de la commission cinéma Gérard Krawczyk, Laurent Heynemann, Benjamin Legrand, Eric Kristy et André Buytaers, président de la SACD Belgique.