Cinéma

Le Prix Henri-Jeanson 2011 décerné à Pierre Schoeller

Le réalisateur et scénariste de "L'Exercice de l'Etat" a reçu son prix dans les salons de la SACD le 13 février 2012 des mains de Bertrand Tavernier.

Le prix Henri-Jeanson a été remis au scénariste et réalisateur Pierre Schoeller le 13 février dans les salons de  la SACD, en présence de Sophie Deschamps, présidente du Conseil d’Administration de la SACD, de Pascal Rogard, directeur général, de Janine Lorente, directrice générale adjointe et du Conseil d’Administration.

Créé à l’initiative de Claude Marcy, l’épouse d’Henri Jeanson, ce prix récompense un auteur dont « l’insolence, l’humour, la puissance dramatique perpétuent la mémoire de l’un des plus célèbres scénaristes et dialoguistes du cinéma français ».
C’est Bertrand Tavernier, président de la commission cinéma de la SACD, qui l’a remis à Pierre Schoeller.

Lire le communiqué de presse

Reportage  Photos

Crédits Luca Cutolo/Sacd

Pierre Schoeller,  un regard  lucide  et  humain  sur  la  société

Scénariste et réalisateur, Pierre Schoeller a été formé à l’école Louis Lumière de Paris. Il s’oriente plus particulièrement vers l'écriture de scénario et collabore à la fois pour la télévision et le cinéma. En 1984, il co-réalise avec  Olivier Wahl son premier court-métrage intitulé Basse température. Il écrit et réalise en 1996 Deux amis, court-métrage avec Michael Lonsdale et Jean Mercure.

Pour la télévision, Pierre Schoeller devient le scénariste de fictions pour Yves Boisset, Les carnassiers (1991), Fabrice Cazeneuve, L’enfant sage (1996), Merzak Allouache, À bicyclette (2001) ou Jean-Pierre Limosin, Carmen (2005). En 2001, il travaille sur les scénarios des films L'Afrance d’Alain Gomis, Quand tu descendras du ciel d’Eric Guirado (2003) et De particulier à particulier de Brice Cauvin (2006).

Tenté par la réalisation, il se lance en 2003 et signe Zéro Défaut avec Éric Elmosnino, Nade Dieu, Abdallah Moundy. En 2008, il écrit et réalise Versailles avec Guillaume Depardieu, Judith Chemla, Max Baissette de Malglaive, présenté en sélection officielle - Un Certain Regard au Festival de Cannes 2008. Deux ans plus tard, il est en compétition à Cannes dans la même catégorie avec L'Exercice de l'État, film qui a obtenu le Prix FIPRESCI de la critique internationale et récemment celui du meilleur film français décerné par le Syndicat français de la critique.