Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Distinction , Récompense

Voir tous les tags

Laurent Heynemann distingué à la SACD

Il recevra des mains de Pierre Tchernia les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur

Un auteur au service des auteurs

C’est dans les salons de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques que seront remis à Laurent Heynemann les insignes de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur. Monsieur Cinéma, Pierre Tchernia, réalisateur et animateur de télévision lui remettra cette distinction en présence de Sophie Deschamps, présidente du Conseil d’Administration de la SACD, de Pascal Rogard, directeur général, Janine Lorente, directrice générale adjointe, et du Conseil d’Administration de la SACD.

Laurent Heynemann, un auteur complet

Né le 9 novembre 1948 à Paris, Laurent Heynemann débute en tant qu’assistant d’Yves Boisset, de Michel Mitrani et de Bertrand Tavernier. En 1976, il  commence sa carrière de réalisateur en adaptant La Question, livre-témoignage d’Henri Alleg sur la torture durant la Guerre d’Algérie. Ce film obtiendra le Prix Spécial du Jury au Festival de San Sébastien.

Il tourne régulièrement pour le cinéma dont Le Mors aux dents (1979), Il faut tuer Birgit Haas (1981), Les mois d'avril sont meurtriers (1986) Prix spécial du jury au festival international du film policier à Cognac, Grand Prix du Mysfest à Catholica en Italie, Faux et usage de faux (1990), ou encore La vieille qui marchait dans la mer (1991) (César de la meilleure actrice 1991 pour Jeanne Moreau).

Il se consacre également beaucoup à la télévision. Parmi les films de fictions qu’il a réalisés : Le Dernier Civil (1983), Meurtres pour mémoire (1984), Médecins des hommes (Biafra : la naissance) (1987, La Place du père (1992), Cognacq-Jay (1993), René Bousquet ou le Grand Arrangement, (2006), L’héritage (2006) (coll. « chez Maupassant »), Ce cochon de Morin (2007) (coll. « chez Maupassant ») et plus récemment Le Roi, l’écureuil et la couleuvre (2009).

Scénariste, adaptateur et réalisateur, il a, durant sa carrière, collaboré avec des auteurs de renom tels que Bertrand Tavernier, Jean Cosmos, Pierre Fabre, Didier Van Cauwelaert, Didier Decoin et fait tourner les plus grands acteurs: Michel Piccoli, Philippe Noiret, Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Michel Serreau, Jeanne Moreau, Jean-Claude Brialy, Fanny  Ardant, Bruno Cremer, Jacques Dutronc,  Thierry Frémond ou encore Lorant Deutsch…

Un auteur engagé

Laurent Heynemann a toujours associé à son activité artistique une réflexion et un engagement pour le cinéma et l'audiovisuel. Président de la Société des Réalisateurs de Films (SRF) en 1983, il a participé à l'élaboration de la Loi de 1985 sur le droit d'auteur. Membre de la Commission d'avance sur recette en 1982, Il a également présidé, trois ans plus tard, la commission des prix de qualité et en 1998 la commission de contribution financière pour le court-métrage.

De 2000 à 2003, de 2004 à 2005 et de 2010 à 2011, Laurent Heynemann a été Président de la SACD. Durant ces mandats, il a été un ardent défenseur de la diversité culturelle.  C'est d’ailleurs sous sa Présidence qu'a été créé "le fonds SACD" d'aide à la production et à la création théâtrale publique et privée.

Membre du bureau de la Cinémathèque Française dont il est le secrétaire général, et de l’ARP (Société des auteurs-réalisateurs-producteurs), Laurent Heynemann a également fait partie de la commission de réflexion sur l'économie de l'immatériel, présidée par Maurice Lévy.

Ayant milité pour un "tourisme intelligent et à portée de bourse " dans les années 65 à 70, il a appartenu au noyau fondateur de l'association "Nouvelles Frontières", Laurent Heynemann a publié un livre sur son expérience en Afrique : Un tournage en Afrique (Editions des Presses de la Renaissance, 1993).

Retrouvez  la  soirée  en  photos

Crédits Julien Attard / SACD