Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Fiction , OPCA

Voir tous les tags

La fiction TV à l'ère industrielle : la SACD pointe un besoin de régulation

À l’occasion de la conférence de presse du 11 septembre intitulée « la fiction TV à l’ère industrielle : quel avenir pour les scénaristes ? » la SACD constate l’accentuation de l’industrialisation de la fiction TV française depuis 2009, date de la dernière édition de l’Observatoire Permanent des Contrats Audiovisuels.

La fiction TV française sort de la crise. La hausse de l’apport des diffuseurs dans la fiction combinée à une forte créativité des auteurs a permis une augmentation des audiences. Dans ce contexte, l’OPCA-SACD relève que la fiction TV française se renouvelle dans ses formats et s’industrialise dans son mode d’écriture : elle associe le travail d’auteurs de plus en plus spécialisés et de plus en plus précaires. 

La SACD met en garde contre la fragilisation du métier de scénariste. En effet, plusieurs éléments posent la question des débouchés et des conditions de rémunération pour les auteurs : la segmentation du travail d’écriture, la déstabilisation des usages contractuels liés à la multiplicité des formats, le risque de copyright au rabais et le paradoxe des chaînes de la TNT qui grignotent de l’audience mais ne participent que marginalement au financement de la fiction française.

Afin d’éviter une aggravation de cette situation, la SACD préconise de poursuivre les efforts en vue de remettre l’auteur au cœur du processus de création dans la lignée du rapport Chevalier. Elle propose de créer, pour les nouveaux projets, un soutien automatique auprès du COSIP en faveur des auteurs d’unitaires et des créateurs de séries. Elle plaide en faveur d’un éclaircissement des rôles de chacun, producteurs, diffuseurs, scénaristes et pour une reconnaissance du statut de scénariste, seul maillon de la chaîne audiovisuelle à ne pas bénéficier d’un certain nombre de garanties. Enfin la SACD, attentive à la protection du droit d’auteur, souhaite s’assurer à l’international du respect du droit d’auteur, dans le cadre de coproductions internationales ou européennes.

Des avancées ont été obtenues. Les accords signés par la SACD avec les chaînes de télévision sur la formation continue des scénaristes, et la mise en œuvre d’un droit général à la formation continue pour les auteurs en font partie. De la même manière, la Charte sur le développement signée avec France Télévisions en juillet 2011 a posé les bases d’un encadrement en matière de développement de fiction télévisée. La SACD reste vigilante et considère que ce travail collectif doit être poursuivi. Il conduira à une amélioration des conditions de travail des scénaristes et, sans nul doute, à un renforcement de l’attractivité de la fiction française.