Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cinéma

Voir tous les tags

La disparition programmée des écrans métalliques : une décision importante pour l'avenir de la diffusion des films en salles

La SACD se félicite des engagements pris ce jour par le Président du CNC, Eric Garandeau, d’organiser, dans un délai de 5 ans, la mise aux normes des salles de cinéma et le remplacement de tous les écrans métalliques.

La SACD est très satisfaite de cette annonce qui fait suite aux inquiétudes qu’elle avait formulées au nom des cinéastes, et en lien notamment avec la Commission Supérieure Technique du son et de l’image (CST), face à l’installation massive ces dernières années des écrans métalliques dans les cinémas.

La SACD rappelle que ces écrans sont responsables d’une dégradation très importante de l’image des films qui ne sont pas en relief. Ils sont à l’origine d’une perte de luminance de 50 à 75% sur les bords par rapport au centre de l’image.

La SACD avait eu l’occasion à plusieurs reprises de dénoncer ce qui s’apparente à une atteinte intolérable à l’intégrité des œuvres.

Rien ne justifie, en effet, que les films soient vus par le public dans des conditions dégradées et en contradiction totale avec le droit moral de l’auteur sur son œuvre.

La SACD considère par ailleurs que le délai de 5 ans accordé aux exploitants est suffisamment long pour leur permettre d’amortir leurs équipements et de prévoir leur remplacement.

La SACD est reconnaissante au CNC d’avoir tenu compte des préoccupations des créateurs et d’avoir ainsi fait prévaloir le respect des œuvres, le droit des auteurs et l’intérêt des spectateurs.