Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cinéma , Financement , Règlementation

Voir tous les tags

La SACD salue la publication des décrets sur le financement de la création cinématographique

La SACD se réjouit de la publication au Journal Officiel du 6 février des décrets et arrêtés améliorant le financement de l’écriture des films et accompagnant financièrement les créateurs lors de la conception de leurs projets.

Réclamée par la SACD et les organisations professionnelles d’auteurs depuis longtemps, la création d’un soutien automatique aux auteurs de films leur permettra de percevoir une aide, s’élevant à 10.000 €, pour concevoir un nouveau projet cinématographique.

4 conditions devront être remplies :

  • l’œuvre doit être sortie en salles de cinéma au cours de l’année précédent la demande ;
  • l’œuvre doit être éligible à l’agrément de production ;
  • le coût définitif de l’œuvre doit être inférieur à 4 millions d’euros ;
  • l’œuvre ne doit pas avoir bénéficié du financement d’un éditeur de service de télévision en clair.

Cette mesure met fin à une situation injuste dans laquelle les auteurs, dont la rémunération est assise sur la réussite et la recette du film, étaient les seuls participants de la création d’un film à ne pas bénéficier d’un quelconque retour financier.

Elle apporte en outre, un appui essentiel à des créations originales et novatrices mais aussi à des formats nouveaux, elle est un outil puissant pour soutenir un cinéma indépendant et audacieux et pour réhabiliter une prise de risque que ni le marché, ni les producteurs, ni les diffuseurs ne peuvent ou ne veulent prendre en charge aujourd’hui.

Par ailleurs, l’octroi d’un bonus de 50% pour le soutien mobilisé par un producteur au titre des dépenses d’écriture acquittées avant la mise en production de l’œuvre cinématographique, dans la limite pour chaque producteur de 100 000 € par an, devrait permettre d’améliorer la rémunération des auteurs et d’inciter les producteurs à s’engager, par contrat, plus en amont sur les projets.

La SACD juge ces avancées en faveur de la rémunération des auteurs de cinéma et de l’aide à la conception de nouvelles œuvres très positives et encourageantes. Elle remercie à cet égard le Ministre de la Culture et de la Communication ainsi que Véronique Cayla, alors Présidente du CNC, d’avoir, tout au long de la concertation professionnelle qui a été conduite, maintenu cet engagement d’améliorer la situation des auteurs.
Elle espère que la poursuite des négociations professionnelles, en particulier sur la transparence de la filière, ira de pair avec cet objectif de mieux soutenir la création et les auteurs.

En  savoir  plus

Consultez le dispositif de l’aide sur

www.cnc.fr