Théâtre

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Francophonie , Théâtre

Voir tous les tags

La SACD fête la Francophonie !

La SACD dédiait le 13 mars dernier une soirée aux auteurs distingués en 2016 au Festival des Francophonies en Limousin.

Reportage  Photos

Crédits LN Photographers/SACD

Il y a 15 ans la SACD créait le Prix SACD de la Dramaturgie Francophone remis dans le cadre du Festival des Francophonies en Limousin dont elle est depuis le partenaire fidèle. La SACD a souhaité une nouvelle fois affirmer son soutien à la diversité et la vitalité des écritures francophones venues du monde entier en organisant le 13 mars dans ses salons une soirée dédiée aux auteurs francophones qui ont reçu en 2016 une distinction à Limoges.

Sous l’impulsion de la commission théâtre de la SACD, composée de Brigitte Bladou, Denise Chalem, Brigitte Buc, Blandine Pélissier, Corinne Klomp et présidée par Alain Sachs, la SACD, en partenariat avec les Francophonies en Limousin, les Nouvelles Zébrures et RFI, a reçu : la Belge Céline Delbecq Prix SACD de la Dramaturgie Francophone pour son texte L’enfant sauvage, le Camerounais Edouard Elvis Bvouma Prix SACD de la Dramaturgie Francophone pour A la guerre comme à la Gameboy ainsi que l’auteur guinéen Hakim Bah distingué par le Prix RFI Théâtre pour son texte Convulsions.

Cette soirée était l’occasion de découvrir et de soutenir une écriture plus que jamais nécessaire et d’aller à la rencontre de ces auteurs et de leurs textes.

15 ans du Prix SACD de la Dramaturgie francophone

Ce prix a été décerné en 2015 à Jonathan Bernier (Québec/Canada) pour Danserault – en 2014 à Pedro Kadivar (Iran/Allemagne) pour Pays –  en 2013 à Antoinette Rychner (Suisse) pour Intimite Data Storage – en 2012 à Larry Tremblay (Québec/Canada) pour Cantate de guerre –  en 2011 à Michel-Marc Bouchard (Québec/Canada) pour Tom à la ferme – en 2010 à Evelyne de la Chenelière (Québec/Canada) pour Les Pieds des anges – en 2009 à Jean-René Lemoine (Haïti) pour Erzuli Dahomey – en 2008 à Gerty Dambury (France) pour Trames – en 2007 à Khaldoun Imam (Syrie - Québec/Canada) pour Les Voix et les échos - en 2006 à Patric Saucier (Québec/Canada) pour Deux semaines après l’éternité – en 2005 à Jean-Pierre Cannet (France) pour Little boy, la passion et Marcel Zang (Cameroun) pour L’Exilé – en 2004 à Gustave Akakpo (Togo) pour La Mère trop tôt, et Suzie Bastien (Québec/Canada) pour Lukalila - en 2003 à Jalila Baccar (Tunisie ) pour Araberlin - en 2002 à Eric Durnez (Belgique) pour Bamako (Mélodrame Subsaharien - en 2001 à Ahmed Ghazali (Maroc-Québec/Canada) pour Le Mouton et la Baleine et Marc Israël-Le Pelletier (France-Québec/Canada) pour Sarah et Lorraine.

L'appel à textes pour l'édition 2017 du Prix RFI-Théâtre est ouvert jusqu'au 16 avril.

En savoir plus