Théâtre

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Mots en scène , Théâtre

Voir tous les tags

François Morel : "J'aime les comiques sensibles"

François Morel était l'invité d'Olivier Barrot le 15 octobre dernier dans le cadre de Mots en scène. Entre deux lectures de ses textes, il est revenu sur son parcours de comédien et d'auteur, évoquant avec passion quelques-unes de ses sources d'inspiration. A voir ou revoir en intégralité en vidéo.

Pour ce premier numéro parisien de Mots en scène saison 2, Olivier Barrot avait choisi d'accorder une large place au texte avec la lecture de chroniques radio de François Morel (comme celle adressée à Jean Piat, celle en mémoire du comédien André Chaumeau ou encore celle, féroce, adressée à Luc Ferry) et d'extraits de ses spectacles.

François Morel s'est volontiers prêté au jeu, revisitant avec plaisir Les Habits du dimanche, Bien des choses, bâti sur l'envoi de cartes postales entre deux couples, ou encore Instants critiques, construit à partir des joutes verbales auxquelles se livraient dans les années 70 les deux critiques du Masque et la Plume, Georges Charensol et Jean-Louis Bory ("c'était un jeu entre eux ; nous en avons fait un spectacle mais c'en était déjà un à la radio").

Reportage  Photos

Crédits LN Photographers

Interrogé sur l'origine de sa vocation, François Morel a rendu hommage à ceux qui l'inspirèrent jeune homme : Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, Georges Brassens, Jean Yanne, Gérard Sire, Francis Blanche... "J'aime les comiques sensibles", a-t-il résumé. Il est par ailleurs revenu sur ses collaborations avec Jean-Michel Ribes, auprès de qui il fit ses premières armes d'auteur avec le personnage du groom Alfred dans Palace, et le duo composé par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, avec qui il collabora pendant plus de dix ans.

Actuellement en tournée avec Hyacinthe et Rose et La Fin du monde est pour dimanche, il jouera ce dernier au Théâtre du Rond-Point du 28 janvier au 28 février 2015.

 

Retrouvez en vidéo l'intégralité de la rencontre. La première partie est à visionner ci-dessous, les deux suivantes à découvrir sur notre chaîne YouTube.