Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Fonds SACD , Musique

Voir tous les tags

Fonds de création lyrique : qui sont les lauréats de l’année 2012 ?

La commission du Fonds de Création Lyrique s’est réunie les 22 juin et le 21 décembre derniers. Elle a retenu pour cette année 12 nouvelles productions.

Soutenir les œuvres contemporaines en musique !

Initié et géré par la SACD depuis plus de vingt ans, le Fonds de Création Lyrique repose sur un partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Adami, Le Fonds pour la Création Musicale et la SACD. Ce fonds a pour mission de soutenir les projets professionnels de création et de reprise d’œuvres contemporaines pour l’opéra, le théâtre musical ou la comédie musicale. Il permet ainsi chaque année à de nombreuses œuvres d’être jouées dans de grands théâtres lyriques français, mais aussi  dans de plus petites structures.

En 2012, La commission du Fonds de Création Lyrique, composée de deux représentants du conseil d’administration de la SACD, de deux représentants du conseil d’administration de l’Adami, de deux représentants de la DGCA et d’un représentant du FCM, s’est réunie les 22 juin et le 21 décembre dernier.
Elle a retenu pour cette année, 12 nouvelles productions :

  • Aliados, musique de Sébastian Rivas, sur un livret d’Esteban Buch, mise en scène d’Antoine Gindt, production de T&M, création en juin 2013 au Théâtre de Gennevilliers dans le cadre du Festival ManiFeste de l’Ircam.
  • Cachafaz, musique d’Oscar Strasnoy sur un livret de Copi, mise en scène de Benjamin Lazare, production du Théâtre de Cornouailles, reprise en mars 2013 au Théâtre 71 de Malakoff.
  • Le Cabriolet, musique d’Hervé Devolder sur un livret de Camille Saféris, mise en scène d’Hervé Devolder, production de la Comédie Bastille, création en septembre 2012 à la Comédie Bastille (Paris).
  • Chat Perché, opéra rural, musique de Jean-Marc Singier, sur un livret et une mise en scène de Caroline Gautier, production d’Artis Diffusion, reprise pour une tournée à partir de décembre 2012.
  • Claude, musique de Thierry Escaich sur un livret de Robert Badinter, mise en scène d’Olivier Py, production de l’Opéra National de Lyon, création en mars 2013 à l’Opéra National de Lyon.
  • El Cachafaz, musique d’Alain Aubin sur un livret de Copi, mise en scène de Catherine Marnas, production de la Cie Dramatique Parnas, création en octobre 2013 à la Friche Belle de Mai (Marseille).
  • Limbus, Limbo, musique de Stefano Gervasoni, sur un livret de Patrick Hahn, mise en scène d’Ingrid Von Wantoch Rekowski, production des Percussions de Strasbourg, création en septembre 2012 dans le cadre du Festival Musica de Strasbourg.
  • Lolo Ferrari, musique de Michel Fourgon, sur un livret de Frédéric Roels, mise en scène de Michaël Delaunoy, production de l’Opéra de Rouen, création en mars 2013 à l’Opéra de Rouen.
  • Mets l’Ancolie sur tes yeux, musique de Benjamin Hertz, livret d’Eugène Durif, mise en scène de Ruth Orthmann, production Ode et Lyre, création en février 2014  au Théâtre aux mains nues.
  • Orimita, musique de Claire Renard, livret de Janine Matillon, mise en scène de Gustavo Frigerio, production de l’Opéra de Reims, création en mars 2013 à l’Opéra de Reims.
  • Renaissance, musique de Michele Tadini, livret de Frédéric Lenoir, mise en scène de Christophe Luthringer, production Artistes en Mouvement, création en octobre 2013 au Vingtième Théâtre (Paris).
  • The Second Woman, musique de Frédéric Verrières, livret de Sébastien Gallet, mise en scène de Guillaume Vincent, production du Théâtre des Bouffes du Nord, reprise en décembre 2012 au Théâtre des Bouffes du Nord.

La copie privée est une source de financement capitale pour les auteurs. Pour en savoir plus sur notre action culturelle et sur l’apport essentiel de la copie privée aux différents Fonds SACD, n’hésitez pas à consulter la rubrique Soutiens sur notre site et le site de l’association « La culture avec la copie privée ».