Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Fonds SACD , Humour , One Man Show , Soutien

Voir tous les tags

Fonds SACD Humour One man show

La SACD crée un Fonds d’aide aux auteurs de l’humour et du one man show

La SACD a créé ce Fonds d’aide, unique aujourd’hui, pour valoriser les auteurs et les écritures si diverses de ce genre qu’est l’humour / one-man-show. Elle a choisi d’aider à la fois des auteurs qui commencent leur carrière et des auteurs, plus reconnus, qui représentent la création actuelle.

Le jury a choisi de soutenir les projets suivants :

dans la catégorie Encouragement à la création

  • Théâtres et conséquence écrit par Roger Miremont, mis en scène par Vincent Auvet / Studio 10 - à partir d’avril 2010 au Théâtre Darius Milhaud (Paris 19)
  • Démesure écrit par Marzouk Benayyad / Nomade Production - en 2010 à la Comédie St Michel (Paris)
  • Karine Dubernet vous éclate écrit par Karine Dubernet / La Compagnie du Préau - à partir du 25 janvier 2010 à l’Aktéon (Paris)

dans la catégorie Création et reprise

  • Attila, reine des Belges… écrit par Marie-Elisabeth Cornet avec la complicité de Laurent Dubost, Samuel Légitimus, mis en scène par Laurent Dubost / Compagnie La Grande Échelle - en juillet 2010 à Avignon..
  • Moïse, Dalida et Moi, écrit par Isabelle de Botton, mis en scène par Michèle Bernier / Compagnie Théâtre Montreux-Rivièra - en juillet 2010 à Avignon au Théâtre La Luna.
  • L’Embarras du soi, écrit par Ged Marlon et Marie Nicolas, mis en scène par Marie Nicolas / La Boutique Productions - à partir de janvier 2010, au Théâtre du Petit Montparnasse (Paris)
  • Yes we can papa, écrit par Patson / Miracles Productions - en ce moment au Mery (Paris)
  • J’adore Paris, écrit par Charlotte Des Georges et Laura Mélusine Raynaud, mis en scène par Roger Louret / Cap Théâtre SARL - à partir du 8 décembre au Petit Palais des Glaces.

Les réactions en images

« On sent qu’il y a une vague qui se soulève, autant des gens de 18 ans que de 45 ans, qui arrivent avec une écriture nouvelle, une culture nouvelle, avec un jeu nouveau et la plupart n’ont de cesse que d’épouser cette époque et de la décrypter », Gérard Sibelle.

 

Le jury

de gauche à droite : Jacques Fansten, Dominique Plaideau, Joëlle Goron, Gérard Sibelle, Alex Lutz, Philippe Cavérivière, Jean-Pierre Bigard