Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Court-métrage , Festival cinéma , Prix

Voir tous les tags

Festival de Clermont-Ferrand 2015 : les courts métrages primés par la SACD sont…

La SACD accompagne depuis plus de 20 ans le Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand dans sa démarche de faire découvrir la grande richesse du court métrage mondial.

Lieu d’échanges et de rencontre, la SACD y décerne comme chaque année lors de la cérémonie de clôture qui s’est tenue samedi soir, deux prix afin d’encourager l’originalité et la créativité des auteurs du court. 

Le scénariste et auteur d’animation Georges Tzanos représentait le conseil d’administration de la SACD, il  a remis les prix SACD à :

  • Nina Maïni auteure du film Son seul : prix SACD de la meilleure première œuvre de fiction d’expression française
  • Bruno Tondeur auteur du film Deep Space : prix SACD du meilleur film d’animation francophone

Ces courts métrages de fiction bénéficient d’une meilleure visibilité : elle leur permet de construire et réaliser de nouveaux projets, et pourquoi pas, tenter l’expérience du long métrage.

Quelques auteurs lauréats des prix SACD :
En 2014 : Jean-Baptiste Pouilloux, lauréat du prix de la meilleure première œuvre de fiction pour T’étais où quand Michael Jackson est mort ? Prix du meilleur film d’animation à Augusto Zanovello pour son film Lettres de femmes.
En 2013 : Léa Mysius, lauréate du prix de la meilleure première œuvre de fiction pour Cadavre exquis. Prix du meilleur film d’animation à Céline Devaux pour son film Vie et mort de l’illustre Grigori Efimovitch Raspoutine.
En 2012 : Sofia Djama, lauréate du prix de la meilleure première œuvre de fiction pour Mollement, un samedi matin, ex aequo avec Thibault Le Texier pour son film Le facteur humain. Prix du meilleur film d’animation, Jumi Yoon pour Conte de faits.
En 2011 : Baya Kasmi, lauréate du prix de la meilleure fiction d’expression française pour J’aurais pu être une pute.
Ont également été récompensés ex aequo du prix animation: Chroniques sur le pont de Hefang Wei et Nuisibles de Hans Badzuhn, Pierre Nahoum, Baptiste Ode et Philippe Puech.
En 2010 : Louis Briceno et David Alapont, lauréats du prix du meilleur court métrage d’animation Fard, et Le Frère de Julien Darras lauréat du prix première œuvre de fiction.
En 2009 : Prix du meilleur premier film de fiction, Marie Baptiste Roches pour Une sauterelle dans le jardin, et meilleur film d’animation pour Skhizein de Jérémy Clapin.
En 2008 : Emilie Carpentier pour Les ombres qui me traversent, et le film La Saint Festin de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand meilleur film d’animation.

La copie privée est une source de financement capitale pour les auteurs. Pour en savoir plus sur notre action culturelle et sur l’apport essentiel de la copie privée aux différentes manifestations soutenues par la SACD, n’hésitez pas à consulter notre rubrique et celui de l’association « La culture avec la copie privée ».