Théâtre

    Erzuli Dahomey, déesse de l'amour au Théâtre du Vieux-Colombier à Paris

    Une pièce de Jean-René Lemoine, mise en scène par Eric Génovèse, prix SACD de la dramaturgie francophone en 2009.

    Erzuli Dahomey, déesse de l'amour a valu à son auteur, Jean-René Lemoine, le prix SACD de la dramaturgie francophone en 2009. Ce prix donna lieu à une lecture à Limoges dans le cadre du festival des Francophonies, puis au théâtre de l’Odéon en mars 2010, et enfin au festival d’Avignon 2010 dans le cadre d'un partenariat SACD-France Culture. La pièce sera jouée par la Comédie-Française à partir du 14 mars au Théâtre du Vieux-Colombier. 

    Erzuli Dahomey, déesse de l'amour a pour héroïne Victoire, une femme qui vit entourée de ses jumeaux et de sa bonne antillaise, bouleversée par la mort de Lady Di. Après l'enterrement du fils aîné de la famille, mort lors d’un voyage au Mexique, une mystérieuse femme sénégalaise réclamant le corps de son propre fils fait irruption. Et le surnaturel vient alors bouleverser cet univers provincial.

    Jean-René Lemoine, d'origine haïtienne, emprunte autant au mélodrame qu'au vaudeville avec une liberté proche du cinéma d'Almodovar, tragique et frivole. De Lady Di à une déesse de l'amour vaudou...

    Du mercredi au samedi à 20h, le dimanche à 16h et le mardi à 19h.

    crédit photo : © Brigitte Enguérand