Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Disparition

Voir tous les tags

Disparition de Claude Miller

La SACD rend hommage à un grand cinéaste et un militant de la création

Le réalisateur, scénariste et producteur, Claude Miller s’est éteint cette nuit à Paris à l’âge de 70 ans, la SACD salue la mémoire de celui qui fut à la fois un grand conteur, un directeur d’acteurs d’exception, un auteur original, lucide et dérangeant. De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage.

Les auteurs, cinéastes, scénaristes, musiciens du Conseil d’administration de la SACD lui ont décerné cette année le Grand Prix de la SACD 2012 qui devait lui être remis en juin prochain.

Né le 20 février 1942 à Paris, Claude Miller passe son enfance et son adolescence à Montreuil. Il y rencontre sa femme, la productrice Annie Miller. Issu d’un milieu modeste, son grand-père est tailleur Boulevard de la Boissière et son père commis chez un grossiste du sentier, Claude Miller se rend dès qu’il le peut au cinéma de quartier Le Trianon à Romainville où il découvre les premiers films en cinémascope. Cinéphile depuis son plus jeune âge, la vocation le tient, il passe son bac, obtient une bourse d’études et intègre l’IDHEC d’où il sort Major en 1965.

Il débute au cinéma en tant qu’assistant des plus grands réalisateurs de l’époque : Marcel Carné pour Trois Chambres à Manhattan en 1965, Robert Bresson Au hasard Balthasar en 1966,  Michel Deville pour Martin soldat en 1966, Jacques Demy Les demoiselles de Rochefort en 1967, Jean-Luc Godard pour Week end en 1967. De 1968 à 1975, il est directeur de production des films de François Truffaut.

Parallèlement Claude Miller entame sa carrière de réalisateur par quelques courts métrages dont le premier s’intitule Juliet dans Paris.

Son premier long-métrage, La Meilleure Façon de marcher est récompensé par un César en 1976. Il poursuit sa carrière et en 1987 crée, avec sa femme, la société de production Les Films de la Boissière.
Il vient d’achever Thérèse Desqueyroux avec Audrey Tautou, Gilles Lellouche et Anaïs Demoustier, son dernier film.

Claude Miller lors d'une master class au Forum des Images, le 10 juin 2009

À travers son œuvre se dessine avec poésie et violence des thèmes qui lui sont chers : la cruauté et l’intolérance, les affres du désir, l’onirisme et les passions secrètes.
Son travail avec les acteurs caractérise la qualité de sa mise en scène. Découvreur de talents, il dirige remarquablement entre autres : Patrick Dewaere, Christine Pascal, Miou-Miou, Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Michel Serrault, Romy Schneider, Charlotte Gainsbourg, Jean-Pierre Marielle, Nicole Garcia, Ludivine Sagnier, Julie Depardieu…

Engagé en faveur des auteurs et de la création, Claude Miller a été administrateur cinéma de la SACD de juin 2002 à juin 2005 et de juin 2006 à juin 2009. Il fut également Président de l’ARP de juillet 1998 à décembre 1999. Il était Président d’Europa Cinémas.

 

Ses films
1975 La Meilleure Façon de marcher • 1977 Dites-lui que je l'aime •  1981 Garde à Vue, film récompensé en 1981 par le Grand Prix du cinéma Louis Lumière, le Prix Méliès, le Prix du meilleur scénario du Festival de Montréal et trois César • 1982 Mortelle Randonnée • 1985 L'Effrontée, film récompensé par le Prix Louis Delluc et en 1986 par deux César • 1988 La Petite Voleuse, Prix Méliès en 1988 • 1992 L'Accompagnatrice • 1993-1994 Le Sourire • 1998 La Classe de neige, film récompensé en 1998 par le Prix du Jury du Festival de Cannes et l’Ange d’Or au Festival de Florence • 1999 La Chambre des magiciennes, Prix de la Critique Internationale au Festival de Berlin (2000) • 2000-2001 Betty Fisher et autres histoires, film récompensé en 2001 par le Prix de la Critique Internationale – FIPRESCI à Montréal ainsi que le Prix d’interprétation : Sandrine Kiberlain, Nicole Garcia, Mathilde Seigner,  Silver Hugo de la Meilleure actrice décerné à Sandrine Kiberlain et Nicole Garcia (Chicago 2001), Mention Spéciale au Festival de Florence (2001), Prix de l'Association de Belgrade des Journalistes et des Critiques de Cinéma (Belgrade 2001) • 2002-2003 La Petite Lili • 2007 Un secret, film récompensé par le Prix Jacques Prévert de la meilleure adaptation, César de la meilleure actrice dans un second rôle décerné à Julie Depardieu, Swann d’or du meilleur acteur remis à Patrick Bruel et Globe de cristal de la meilleure actrice remis à Cécile de France • 2009 Je suis heureux que ma mère soit vivante •  2011 Voyez comme ils dansent,  Grand Prix du jury du Festival International du film de Rome (2011) • Thérèse Desqueyroux avec Audrey Tautou, Gilles Lellouche et Anaïs Demoustier, son dernier film réalisé en 2011-2012.

 

De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage :

Nicolas Sarkozy

François Hollande

Frédéric Mitterrand

Androulla Vassiliou, Commissaire européenne pour l'éducation, la culture, le multilinguisme et la jeunesse