Disparition

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Disparition

Voir tous les tags

Décès de Marie-France Pisier le 24 avril. Hommage de Pierre-Henri Deleau.

L’égérie du cinéma d’auteur vient de disparaître.

Actrice aux multiples talents, Marie-France Pisier représentait le cinéma des années 70 – 80.

C’est avec François Truffaut, Robert Hossein, Alain Robbe-Grillet, Luis Bunuel, Jacques Rivette, André Téchiné, Jean-Charles Tacchella qu’elle interpréta des rôles qui lui valurent de nombreuses récompenses.

Ecrivain, réallisatrice, Marie-France Pisier était également une femme militante, engagée. La SACD salue le talent de cette grande actrice.

L'hommage de Pierre-Henri Deleau, Délégué Général du FIPA (1987-2009)

Madame la Présidente
Comédienne, réalisatrice (écrivaine aussi) passant sans tabou du film d'auteur (Truffaut, Rivette, Robbe-Grillet, Téchiné, Delvaux) à un cinéma résolument populaire (Boisset, Oury, Verneuil), tournant des feuilletons pour la télévision (Les gens de Mogador) rien de ce qui touchait à l'image ne laissait Marie-France Pisier indifférente.

Chaleureuse, passionnée, militante politique, engagée dans la lutte pour l'émancipation des femmes et leurs libertés, son engagement pour une télévision de qualité, ouverte sur toutes les cultures du monde, allait de soi. C'est donc tout naturellement qu'elle fut élue présidente du Festival International de Programmes Audiovisuels. Dès lors elle s'investit complètement dans ce nouveau combat, démarchant les pouvoirs publics ou des commanditaires privés à la recherche de subventions, se battant pour l'indépendance de la manifestation, garante aussi de sa diversité culturelle et de la promotion de réalisateurs venus du monde entier qu'elle tenait à faire connaître dans notre pays. S'inscrivant dans le droit fil de la pensée de Michel Mitrani, son président- fondateur décédé à la veille de la dixième édition, poursuivant ainsi son œuvre, Marie-France Pisier a permis au FIPA de continuer son chemin sous les meilleurs auspices et dans la plus complète liberté :  cela n'a pas de prix.

Merci Madame la Présidente !

 

Crédit photo : AFP