Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Infos

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : fiscalité , Rapports , SACD

Voir tous les tags

Chiffres SACD 2010

Une année exceptionnelle décryptée

À l’occasion du point presse organisé ce jour à la SACD, Laurent Heynemann, président et Pascal Rogard, directeur général, ont présenté les chiffres SACD pour l’année 2010. Ils ont souligné le caractère exceptionnel de cette année, car pour la première fois la société a dépassé les 200 millions de perceptions avec un montant de 219, 7 millions d’euros, soit 25% d’augmentation par rapport à l’année 2009.

Cette performance, est liée notamment à d’importants rattrapages réalisés en 2010, concernant de nouveaux acteurs du marché audiovisuel avec lesquels la SACD a contractualisé tels que les distributeurs de l’ADSL et les nouveaux opérateurs de la TNT, mais aussi avec la récupération d’arriérés de droits en provenance de l’étranger – en particulier de Belgique-.

La SACD par ailleurs, se réjouit du fait que hors éléments exceptionnels, ses perceptions ont progressé de 13 % et ce pour l’ensemble de son répertoire. Cette progression démontre à la fois la capacité d’adaptation aux nouveaux marchés de la SACD ainsi que sa bonne gestion.

Récapitulatif des chiffres clés SACD pour 2010

Les perceptions : 219,7 millions d’euros (+ 25% par rapport à 2009)
Cette augmentation exceptionnelle des perceptions 2010 concerne les deux répertoires de la SACD.

Perceptions pour le Spectacle Vivant : 64,7 millions d’euros (+15% par rapport à 2009)

  • Progression des perceptions sur Paris : +31%
  • Progression sur la province : + 4%
  • Progression sur l’Etranger : + 36%

Cette belle progression des perceptions pour le Spectacle vivant s’explique par :

  • Une année 2009 caractérisée par une baisse des perceptions de 13% liée à la crise économique et financière.
  • Une programmation favorable à nos auteurs à l’Opéra de Paris et une saison théâtrale 2009/2010 riche en succès.
  • De bonnes performances du répertoire Humour

Perceptions pour l’Audiovisuel : 154,8 millions d’euros (+29% par rapport à 2009)
Progression des perceptions pour l’audiovisuel hors rattrapage : + 13%.
Cette performance est due à la:

  • Reprise du marché publicitaire.
  • Progression sur les chaînes thématiques et une constante augmentation sur les nouveaux types de diffuseurs (TNT, ADSL).
  • Forte progression de l’étranger (Italie, Suisse, Pologne représentent à eux seuls 70% de la croissance).

Perceptions pour l’écrit : 0,2  millions d’euros (+19% par rapport à 2009)
Ces perceptions ne concernent que les droits de reprographie en Belgique.

Evolution et utilisation du répertoire
Déclaration d’œuvres nouvelles : 20 504 (25% spectacle vivant, 75% audiovisuel)

Représentations spectacle vivant en France

  • près de  60 000 spectacles à Paris
  • près de 100 000 spectacles en province

Diffusion audiovisuelle en France :

  • près de 71 000 œuvres,
  • près de 143 000 heures de programmes.


Les auteurs
Nouveaux adhérents : 1 567, ce qui porte le total des membres à 51.393 au 31/12/2010
Promotion aux grades sociaux :

  • 359 nouveaux sociétaires adjoints, soit 3 422 au total  (+ 2,6% par rapport à 2009)
  • 272 nouveaux sociétaires, soit 5 017 au total (+ 5,7% par rapport à 2009)

La gestion
Frais de gestion : 30,8 millions d’euros  (soit 14,01% des perceptions).
Taux moyen de retenue : 10,54% des perceptions (suite au remboursement de retenue statutaire de 2,9 M€ -soit 12% environ des retenues sur droits prélevées dans l’année- intervenu en fin d’exercice).

L’action sociale
Budget global, 3,47 millions d’euros consacré aux :

  • Allocations complémentaires aux retraites
  • Actions de solidarité directes  

L’action culturelle
Budget global, 4,52 millions d’euros dont :

  • 3,88 millions d’euros d’aides effectives
  • 0,64 M d’euros de frais de gestion

Téléchargez

le dossier de presse

  • Chronologie des médias
  • Fiscalité culturelle
  • Négociations commerciales UE-Canada
  • Livre Blanc de la SAA