Festival

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Cannes , Festival cinéma

Voir tous les tags

Cannes : rencontre avec Valérie Boyer et Bertrand Hassini-Bonnette (France 2 Cinéma)

Compte-rendu, vidéo et photos

Vif intérêt des nombreux participants à la rencontre organisée par la SACD avec les responsables de France 2 Cinéma le 18 mai au Pavillon des Auteurs.



Reportage  Photos

Reportage photos

Crédits Julien Attard / SACD

Valérie Boyer est  Directrice Générale de France 2 Cinéma, Bertrand Hassini-Bonnette, Directeur Financier et Adjoint au Directeur Général.

En 2010, France 2 Cinéma a investi 38 millions d’euros dans la production de 37 longs métrages. L’apport moyen par film est de 1,1 million d’euros, l’investissement le plus bas tournant autour de 200 000 euros et le plus haut représentant 2,5 millions. La participation de France 2 Cinéma se répartit à parts égales en coproduction et en préachat et les apports ne sont pas concentrés sur des films porteurs.

Valérie Boyer a précisé que les financements étaient décidés au profit de films très différents et qu’étaient privilégiés « la singularité, l’audace et la prise de risque ». Environ un tiers des engagements est réalisé sur des premiers ou deuxièmes films, tous genres confondus. A noter cependant qu’aucun investissement n’est engagé sur des films d’animation car ce genre est réservé à France 3 (qui par ailleurs peut aussi s’engager sur des projets de tous genres non retenus par France 2).

Au-delà de l’apport aux premiers films, France 2 Cinéma suit avec fidélité et depuis longtemps des auteurs comme Alain Resnais, François Ozon, Cédric Klapisch, Arnaud Desplechin…

La condition sine qua none d’engagement de France 2 Cinéma sur un film est un scénario véritablement aboutit. Les autres critères (distribution artistique, précédent succès salle…) ne sont pris en compte que pour analyser de manière globale la cohérence du projet. En raison de ses obligations légales, France 2 Cinéma n’intervient jamais après le premier jour de tournage.

France 2 Cinéma reçoit entre 350 et 400 scénarii par an. Ils sont lus par un comité de lecture mais il n’y a pas de comité de sélection, à l’inverse de ce qui se passe chez France 2 pour la fiction. La décision finale d’engagement est prise par la Directrice Générale de France 2 Cinéma après avis du comité de lecture et de l’équipe. L’antenne n’intervient pas dans le processus de choix.

France Télévisions mène actuellement une réflexion sur la question de l’éditorialisation des films. Pascal Rogard a rappelé que la question du choix de la chaine de diffusion est fondamentale pour la rémunération des auteurs qui ne doivent pas être écartés des négociations actuellement en cours entre France TV et les professionnels du cinéma.