Cannes  2013

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Canal+ , Cannes , Cinéma , Festival cinéma

Voir tous les tags

Canal+ : 430 nouveaux projets de longs métrages présentés en 2012

La SACD recevait aujourd’hui au Pavillon des auteurs Manuel Alduy, directeur du cinéma de Canal+.

Depuis une dizaine d’années, pas loin de 500 projets de longs métrage français sont proposés à la chaîne. L’année 2012 n’a pas dérogé à la règle puisque 430 nouveaux projets apportés par plus de 200 producteurs différents ont été présentés. Tous ont été soumis à des comités de lecture, ont donné lieu à des échanges en interne et à des discussions avec les producteurs. Au final, l’an dernier, 113 films ont été préachetés avec une amplitude importe de financement, entre 150 000 et 5 millions d’€.

Face à l’affluence de projets, le choix de Canal+ est toujours motivé en premier par le scénario, la personnalité de l’auteur et du producteur. Les autres financements des projets sont aussi étudiés, comme les projets de distribution qui donnent aussi des éléments sur le potentiel des films.

Canal+ dispose de 3 principaux canaux de diffusion :

  • Canal+ avec ses 5 chaînes et sa télévision de rattrapage. Globalement, 3 cases et demi par semaine sont réservés pour le cinéma en prime-time sur Canal+ ;
  • Ciné+ qui diffuse chaque année 1 700 films sur ses 7 chaînes et son offre à la demande au profit de ses 3 millions d’abonnés. Le but de Ciné +, qui a investi 20 millions d’€ en préachat, est d’éditorialiser tout le patrimoine du cinéma, ce qui explique le faible nombre de films en première fenêtre.
  • CanalPlay qui propose des films en vidéo à la demande à l’acte (VàDA) et, depuis novembre 2011,  une offre en vidéo à la demande par abonnement, CanalPlay Infinity, aux alentours de 8 euros par mois.

Aujourd’hui, CanalPlay Infinity rassemble 200 000 abonnés et propose 8 000 films ou épisodes de série. La volonté de lancer cette offre de VàDA est de s’adresser à des abonnés plus jeunes, moins sensibles à l’éditorialisation des films.

Le cinéma à l’antenne se porte bien, il est regardé et apprécié. Un film diffusé sur Canal+ réunit en moyenne 500 000 abonnés en première diffusion. Au terme des 35 diffusions auxquelles Canal+ a le droit, les films attirent 1,8 millions d’abonnés.

Ces dernières années ont été marquées par un éparpillement de la production avec une croissance du nombre de producteurs proposant des projets. Les budgets de production ont aussi crû : il y a 5 ans, 2/3 des projets avaient des devis inférieurs à 4 millions. Désormais, la moitié des projets soumis à Canal + affichent des devis supérieurs à 4 millions d’€.

Si le modèle de Canal+ est stable et résiste bien, un certain nombre d’évolutions et d’inquiétudes existent pour l’avenir : à cet égard, la concurrence de beIN Sport peut faire peser des risques à terme sur l’évolution du nombre d’abonnés et sur les ressources disponibles pour investir dans le cinéma.
L’environnement fiscal du groupe devrait également évoluer l’an prochain avec un taux de TVA qui augmentera de 7 % à 10 % et qui pourrait diminuer d’autant l’assiette sur laquelle reposent  les obligations d’investissement dans la création et les droits d’auteur.

L’Autorité de la Concurrence a également décidé de faire évoluer la distribution de Canal Sat. Jusqu’à présent, Canal+ distribuait en exclusivité ses chaînes. Désormais, elle devra offrir Ciné+ à toutes les plateformes de distribution concurrentes. A ce stade, les discussions commerciales sont encore en cours.

En revanche, Canal+ n’entend pas modifier sa ligne éditoriale et continuer à offrir une large diversité de choix à ses abonnés.

crédit photos : LN Photographers

Pascal Rogard, Manuel Alduy