Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Avenir du service public : une ambition renouvelée malgré des incertitudes financières

La SACD a pris connaissance avec un vif intérêt des déclarations des ministres en charge des Finances, de l’Économie et de la Culture et de la Communication lors de la conférence de presse organisée ce midi autour des enjeux et des missions de France Télévisions.

La SACD partage largement la vision dessinée notamment par Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, d’un service public audacieux, indépendant et singulier.

Dans un paysage audiovisuel en mutation, France Télévisions devra se réinventer dans les cinq prochaines années pour consolider sa légitimité, pour être la télévision de tous les publics et pour être un média républicain et de proximité qui éclaire une société en quête de repères.

La SACD est convaincue, comme la ministre, qu’en faisant rayonner la culture et la créativité françaises, France Télévisions pourra incarner cette télévision de service public et répondre aux attentes de la diversité des publics.

Au-delà de l’audience qui, aussi nécessaire soit-elle, ne doit pas être l’unique boussole du service public, France Télévisions devra se fixer un objectif d’audace et soutenir une prise de risque qui doit être au cœur de ses missions. A cet égard, elle devra mettre en valeur, comme l’a souligné Fleur Pellerin, la création et la langue française.

La SACD reste en revanche perplexe sur les perspectives de financement de France Télévisions. Elle se félicite naturellement de la réflexion annoncée d’une modernisation de la contribution à l’audiovisuel public qu’elle estime indispensable, à l’heure où l’accès au service public peut se faire sur d’autres supports que les écrans de télévision.

En revanche, elle s’inquiète vivement d’une possible baisse du financement public de France Télévisions sur les cinq prochaines années. Si des efforts de gestion peuvent sans doute être réalisés au sein du service public, il apparait contradictoire de vouloir fixer des ambitions éditoriales fortes à France Télévisions tout en laissant planer de lourdes menaces sur ses ressources publiques.

À 2 mois de la nomination de la future présidente ou du futur président de France Télévisions par le CSA, la SACD considère que les orientations fixées par l’Etat sur l’avenir éditorial de France Télévisions vont dans le bon sens pour conforter l’identité et la singularité du service public.

Pour autant, elles devront être soutenues par des orientations financières claires et par des garanties solides et positives, notamment pour la contribution à l’audiovisuel public qui est la ressource naturelle du groupe public. Sans cette certitude sur les ressources publiques affectées à France Télévisions, les futurs dirigeants risqueraient de ne pouvoir engager une stratégie viable sur le long terme, seule à même de garantir l’avenir du service public et son ambition éditoriale.